Plusieurs milliards ont été investis dans le secteur des crypto-monnaies. C’est donc un secteur porteur. Le nombre de recrutements pour les nouveaux métiers en rapport avec les crypto-monnaies augmente en permanence. Cet engouement est surtout dû à la sécurité qu’offre la blockchain ainsi que les avantages des actifs numériques. 

Pour se faire une place dans ce secteur ou pour créer une crypto-monnaie, maîtriser les langages de programmation les plus utilisés dans ce cadre serait un atout indéniable. Plusieurs langages sont adaptés à la blockchain et chacun apporte ses avantages. 

Langages de programmation pour la création de crypto-monnaiesDifficulté d’apprentissageBibliothèqueCommunauté
SolidityMoyenne Bonne+ 200 000
JavaFacile Bonne+ 9,6 millions 
PythonFacileBonne+ 11,3 millions
C++DifficileBonne+ 7,5 millions
RubyFacileBonne+ 1,3 million
GoFacileFaible+ 1,1 million
C#FacileBonne+ 5,8 millions
SimplicityMoyenneMoyenne+ 6,8 millions
RholangMoyenneMoyenne+ 1 500 

Les meilleurs langages de programmation pour la création de crypto-monnaies  

Femme qui code en langage crypto

Ceci n’est pas une liste exhaustive. Il s’agit toutefois des langages prisés en programmation blockchain.

1. Solidity : le langage le plus utilisé dans le secteur de la crypto-monnaie

Pour la programmation blockchain, plusieurs développeurs préfèrent ce langage. Il est recommandé non seulement pour sa simplicité, mais aussi pour sa stabilité. Les débutants tout comme les professionnels en création de crypto-monnaies peuvent se l’approprier. L’apprentissage sera toutefois plus simple si vous avez de bonnes bases en programmation.

On dit que Solidity est un « langage à boucles typées statiquement », intégrant des composants syntaxiques presque identiques à ceux d’ECMAScript. Il est spécialement propice à la création de contrats intelligents destinés à l’Ethereum Virtual Machine (EVM). Solidity a été en fait créé par l’équipe d’Ethereum.

Outre la création de la blockchain Ethereum, Solidity a été utilisé pour d’autres projets comme : Binance Smart Chain, Tendermit, Avalanche, Hedera, Polkadot, Polygon, etc. 

Les avantages de Solidity

Le principal avantage de Solidity est qu’il fournit les fonctions essentielles pour les contrats intelligents. Il est flexible et c’est un langage assez convivial. La possibilité de bénéficier d’une interface binaire-programme (ABI) le rend plus attractif. 

Les inconvénients de Solidity

L’utilisation de boucles peut être coûteuse avec Solidity. Comme vous le savez déjà, la puissance de calcul de la blockchain Ethereum n’est pas gratuite. Vous devez payer des Ethers pour les frais gas afin d’exécuter vos transactions. L’ajout de boucles peut considérablement augmenter le coût d’exécution de vos DApp.

2. Java : un langage très populaire

Que vous soyez expert en informatique ou non, vous avez déjà sans doute entendu parler du langage de programmation Java. Créé par James Gosling en 1995, ce langage a été rapidement adopté par les développeurs informatiques. À l’ère des crypto-monnaies, il occupe toujours une place importante. 

Si plusieurs développeurs blockchain préfèrent utiliser Java, c’est principalement pour sa portabilité, sa programmation orientée objet et ses API. Java a été utile pour certaines fonctionnalités d’Ethereum. Il fut également important pour d’autres projets tels que : NEM, NEO, IOTA, Hyperledger Fabric. 

Les avantages de Java

D’entame, grâce au concept WORA (Write Once Run Anywhere), le langage Java est portable. Cette alternative est facile à prendre en main et offre également une interface sécurisée

Avec Java, les développeurs peuvent établir des règles afin de contrôler les accès. La sécurité est renforcée par une certaine limite dans l’utilisation des pointeurs explicites. Ce langage permet l’usage simultané de plusieurs threads, on dit qu’il est Multithread. 

Les inconvénients de Java

On déplore généralement le fait que Java occupe davantage de mémoire comparativement à d’autres langages de programmation. Autre point faible, le langage n’est pas si simple lorsqu’il s’agit de persistance. Avec Java, c’est également un codage plus long.

3. C++ : le langage utilisé pour le Bitcoin 

Ce langage a été créé par Bjame Stroustrup en 1985 et fait partie des plus répandus dans la cryptosphère. Sa notoriété est en partie due à son utilisation pour la création de la première crypto-monnaie : le Bitcoin (voir comment acheter du Bitcoin). 

Cependant, plusieurs développeurs l’adoptent pour d’autres fonctions telles que le multithreading, la surcharge de fonctions, et le polymorphisme d’exécution. On dit que C++ offre de multiples possibilités. 

Son utilisation a été primordiale pour la création d’autres cryptos à succès telles que Ripple, Litecoin et Stellar

Les avantages de C++

C’est un langage de programmation orienté objet qui permet le masquage de données. Il offre la possibilité d’utiliser des fonctions globales, souvent nécessaires pour des projets de cryptos. C++ est plus rapide que Java par exemple. C’est un langage multiparadigme qui s’exécute rapidement. 

Les inconvénients de C++

Le principal inconvénient du C++ est qu’il s’agit d’un langage de programmation très complexe à apprendre. Si vous êtes nouveau dans l’apprentissage du code et que vous n’êtes pas familier avec d’autres langages de programmation orientés objet, sa compréhension peut prendre beaucoup de temps.

4. Python : facile à utiliser

Plusieurs développeurs blockchain s’accordent à dire que Python est un bon langage pour la création de crypto-monnaies. Et pour cause, il est simple à utiliser et les lignes de codes sont plus courtes. 

Vu que Python est Open Source, les ingénieurs blockchain ont la possibilité de faire usage de différents plugins et autres outils importants. C’est un langage prisé pour le développement de l’intelligence artificielle, du machine learning et de la blockchain.

Le langage de programmation Python est le principal langage utilisé pour NEO, Hyperledger Fabric et Steem. 

Les avantages de Python

Ce langage permet d’exécuter les lignes de codes l’une après l’autre afin de déterminer aisément les erreurs.Vous passerez plus de temps à l’encadrement de la syntaxe plutôt qu’à l’appréhension du code. Python dispose d’une grande bibliothèque. Le codage est court et la syntaxe facile à comprendre. 

Les inconvénients de Python

Les utilisateurs de Python se plaignent le plus souvent d’erreurs d’exécutions. En effet, Python étant un langage à typage dynamique, il inclut certaines caractéristiques qui sont souvent source d’erreur à la sortie. L’exécution est également lente puisque le langage consomme assez de mémoire.

5. Go : un langage statiquement typé et compilé

Encore appelé Golang, c’est un langage apprécié des développeurs crypto. Pour les débutants et pour les experts, il s’agit d’une excellente alternative pour créer rapidement des crypto-monnaies. Go a été utile pour la création des systèmes HyperLedger Fabrics et Go-Ethereum. Les crypto-monnaies Gocoin et Nano furent majoritairement codées avec Golang. 

Les avantages de Go

Go est statique ; ce qui permet d’éviter plusieurs erreurs dans la création d’une application. Avec Go, vous aurez plus de facilité à créer une monnaie numérique. 

Golang intègre des fonctionnalités de garbage collection. Ce sont des fonctions très recherchées par les développeurs qui ne veulent pas libérer de la mémoire manuellement. Go dispose en outre de syntaxes organisées ! Tout est mis en place pour une programmation rapide. 

Les inconvénients de Go

Golang est relativement jeune ; cela se traduit par un nombre moins important de bibliothèques existantes, notamment lors de l’interfaçage avec d’autres plateformes. L’absence de kit de développement logiciel pour les interfaces tierces signifie qu’un code supplémentaire devra être écrit pour connecter plusieurs logiciels.

6. Ruby : pour l’utilisation de plateforme croisée 

C’est un langage d’origine japonaise, créé par Yukihiro Matsumoto. Ruby allie productivité et simplicité. Il est plutôt convivial et simple à apprendre. Si d’aucuns l’apprécient, c’est notamment pour sa capacité à prendre en charge les systèmes de plateformes croisées. 

Grâce à ce langage, le développement de blockchain est plus facile. Les professionnels en création de cryptos peuvent utiliser des plugins tiers et des API pour encadrer la programmation de leur projet. C’est le langage principal du projet Ruby Protocol.

Les avantages de Ruby

Comme expliqué, Ruby est un langage multiparadigme ; c’est ce qui constitue l’un de ses principaux atouts. Une grande communauté est présente autour des frameworks Rails. 

Les inconvénients de Ruby

La vitesse des applications construites avec Ruby peut être un peu plus lente par rapport aux autres technologies disponibles sur le marché. Il peut donc y avoir un problème d’évolutivité. 

7. Simplicity : pour plus de sécurité

C’est un langage développé par Rachellete O’Connor pour la réduction de la compréhension de bas niveau en rapport avec les projets de crypto-monnaies. Simplicity est un langage de programmation de bas niveau plus souple et plus expressif que Bitcoin Script.

Ce langage est particulièrement développé pour la plateforme Elements de Blockstream. L’un de ses objectifs est de faciliter l’accès à des technologies de contrats intelligents complexes tel que celles des vaults. 

Les avantages de Simplicity

Simplicity vient apporter la solution à plusieurs problèmes rencontrés avec les autres langages. C’est une alternative très fiable pour la création de crypto-monnaies. Il s’érige comme le langage qui mettra fin aux vols de fonds, aux erreurs contractuelles, etc. 

Les inconvénients de Simplicity

Simplicity présente encore quelques limites. Pour que les smart contracts soient entièrement sûrs, il faut encore réussir la combinaison entre la correction formelle et fonctionnelle des protocoles crypto.

8. C# : une documentation satisfaisante

C# est question d’un langage Open source, développé par le géant Microsoft. Il est très populaire en informatique et fait son bout de chemin dans le domaine de création de blockchains. Son utilisation est relativement simple et il intègre des méthodes innovantes. C# prend en charge le langage de balisage. Les créateurs des crypto-monnaies IOTA et NEO en ont fait usage. 

Les avantages de C#

C# dispose d’une bibliothèque très riche simple d’accès. Ces points permettent aux développeurs d’utiliser amplement ses fonctionnalités. Si vous avez pour projet de mettre en place un système distribué, C# pourrait vous servir de support. 

Les inconvénients de C#

C# s’appuie fortement sur les ressources de .NET pour fonctionner sur différents systèmes d’exploitation ou plateformes. Il n’est pas si flexible que cela, si vous ne considérez pas .NET comme votre arme technologique principale.

9. Rholang : pour développer des contrats intelligents 

C’est un langage nouveau, mais facile à appréhender. La syntaxe utilisée est simple à comprendre, vous appréhenderez aisément ce que vous écrivez. C’est une excellente solution pour ne plus perdre trop de temps à essayer de comprendre ce que l’on programme. 

Les avantages de Rholang

Rholang offre fiabilité, sécurité et flexibilité. Afin de résoudre plusieurs problèmes et dépasser les limites que posent d’autres langages en matière de programmation blockchain, Rholang mise sur l’approche fonctionnelle (contrairement à l’orientation objet). 

Le langage adopte un système de résolution générale et une résolution séquentielle. C’est l’un des meilleurs langages en matière de paradigme en programmation blockchain. 

Les inconvénients de Rholang

Pour l’instant, Rholang est encore peu utilisé dans le secteur de la blockchain. Si vous rencontrez des problèmes avec ce langage, vous aurez un peu plus de difficultés à trouver des solutions.

FAQ

Pourquoi existe-t-il plusieurs langages de programmation ?

Les langages de programmation sont des outils qui doivent être expressifs, sûrs et efficaces. Or, il est quasiment impossible de créer un langage qui offre ces trois points de façon harmonieuse. 

Quel langage de programmation choisir pour créer sa crypto-monnaie ?

Pour un projet relativement simple, le langage Python pourrait vous convenir. 

Quel est le meilleur langage pour un projet Métavers ?

Pour créer une crypto-monnaie relative au métavers, vous devrez généralement maîtriser les langages de la famille du C, Java ou Python

Quel langage est utilisé pour la blockchain ?

Python est souvent le premier choix des codeurs novices en raison de sa syntaxe simple, similaire à celle de l’anglais.

Sur l'auteur

Alm

Alm Maye est trader et analyste depuis 2013. Il est expert dans les marchés actions, le Forex et les cryptomonnaies. Il est le créateur d’Almvest.com et participe à l’élaboration d’articles de fond sur des sites spécialisés comme Tokize.com.