Dernier Crash de 6K$ du Bitcoin: 3 Raisons Possibles

Home > Général > Dernier Crash de 6K$ du Bitcoin: 3 Raisons Possibles

Le prix du bitcoin a fortement chuté au cours de la semaine dernière – perdant plus de 16 % d’un seul coup. Voici quelques-unes des raisons possibles de ce déclin.

Le Bitcoin a en effet perdu au total 6 000 dollars de sa valeur en dollars depuis le 5 mai.

Cela représente une baisse de plus de 16,5 % en seulement quatre jours. Beaucoup d’autres crypto-monnaies ont suivi le mouvement, ce qui a entraîné une énorme perte de 300 milliards de dollars de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies.

Plus important encore, le BTC a clôturé les six dernières semaines consécutives dans le rouge, ce qui n’était pas arrivé depuis huit ans. Dans cette optique, nous examinons de plus près certaines des raisons possibles de ce repli.

Incertitude macroéconomique mondiale

Jusqu’à présent, l’année 2022 a été marquée par une forte volatilité des marchés. De nombreuses décisions prises dans le passé auront des conséquences, pour le meilleur ou pour le pire. La pandémie de COVID-19 en est un bon exemple. De nombreux gouvernements ont encouragé leurs économies en difficulté par de nombreux programmes d’incitation.

Cela a créé ce que beaucoup ont appelé un cycle d’impression monétaire infinie, entraînant des taux d’inflation très élevés.

Bien que les chiffres d’avril ne soient pas encore connu, le Bureau Américain des Statistiques du Travail (BLS) a indiqué le mois dernier que l’indice des prix à la consommation a atteint 8,5 %, ce qui constitue un nouveau record depuis 40 ans.

Pour lutter contre l’inflation croissante, la Réserve Fédérale a commencé à augmenter les taux d’intérêt, la dernière hausse s’élevant à 0,5%.

L’incertitude générale causée par la hausse de l’inflation a fait des ravages tant chez les particuliers que chez les investisseurs de Wall Street. Les marchés ont en effet subi des saignements continus au cours des dernières semaines, dont l’intensité n’a fait qu’augmenter ces derniers jours.

À titre d’exemple, le S&P 500 a perdu plus de 4 % depuis le 5 mai, l’indice Dow Jones (DJI) a perdu près de 6 %, tandis que le NDX a perdu 6,2 %.

Malgré leurs particularités, les crypto-monnaies restent en corrélation notable avec les marchés boursiers traditionnels et sont largement perçues comme un actif à risque. En période d’agitation, elles ont tendance à être liquidées en premier – d’où l’action tumultueuse des prix ces derniers temps.

Les flux d’entrée sur les marchés boursiers montent en flèche

Les données de Glassnode ont révélé que le volume des flux entrants en bourse, ajusté en fonction d’une moyenne mobile sur 7 jours, a atteint aujourd’hui le niveau le plus élevé sur 3 mois, soit 1 755,021 BTC.

Cela suggère généralement que les baleines quittent le marché en vendant leurs pièces. Cela pourrait être interprété comme une préparation à une baisse plus longue.

Un rapport d’une autre source d’analyse – CryptoQuant – vient également étayer ces résultats. Selon une mise à jour datant d’aujourd’hui, les gros joueurs et les baleines qui ont envoyé de 10 à 10K BTC aux échanges distribuent plus que les investisseurs particuliers. Ils ont ainsi un comportement plus nerveux que les particuliers. »

L’analyste a également conclu que cela pourrait être le résultat de plus grands joueurs qui se débarrassent de leurs positions risquées liées à la crypto-monnaie afin de sécuriser leurs positions dans les actions.

Glassnode a également révélé que plus de 26,5K BTC « d’intérêt ouvert ont été ajoutés au marché » pendant la hausse entre le 4 et le 5 mai. Cependant,  la quasi-totalité (environ 25K BTC) a été fermée lors de la vente ultérieure.

Des techniques en ébullition

Les indicateurs techniques ne sont pas non plus particulièrement brillants pour le BTC. Comme le mentionnaient les magazines spécialisés, la crypto-monnaie a clôturé six semaines consécutives dans le rouge et a également ouvert la septième semaine en baisse.

Le marché n’a pas connu cela en 8 ans, et cela témoigne sûrement du fait que les investisseurs se retirent de leurs positions.

Une autre métrique à prendre en compte est le ratio frais/récompense. Les données montrent qu’il a considérablement baissé depuis le précédent sommet historique – une indication d’un marché baissier imminent, selon les analystes.

Le nombre d’adresses en perte – ajusté à une moyenne mobile de 7 jours – a également atteint un sommet sur 2 ans.

La zone située aux alentours de 37 000 dollars était un support considérable où de nombreux investisseurs ont apporté beaucoup de liquidités. Maintenant qu’elle a disparu, les acheteurs pourraient se retourner vers la zone des 30 000 dollars.

Tout ce qui précède conduit le marché à un état de peur extrême. La dernière fois que le sentiment était aussi négatif remonte au 25 janvier dernier.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur : Sharon C.