Guide comparatif : Ethereum VS Solana

L’Ethereum (ETH) et le Solana (SOL) sont deux cryptomonnaies concurrentes. En cela, il est donc très intéressant de les comparer. Quelle est la meilleure crypto entre l’Ethereum et le Solana ? Quelles sont les différences et les similitudes entre ces deux blockchains ? Découvrez les réponses dans cet article.

Ethereum VS Solana : La comparaison des cryptos

Commençons dans un premier temps par comparer les coins SOL et ETH.

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

L’Ethereum est la crypto qui domine le marché des applications décentralisées (Dapps) et de la DeFi.

Le cours de l’Ethereum

En ce moment, le cours de l’Ethereum est de [ethereum-price]. Comme la plupart des cryptos, le cours de l’Ethereum a connu son record en historique (ou ATH) en 2021. Ainsi, l’ATH de l’ETH remonte au 16 novembre 2021 lorsque son cours a atteint la valeur de 4 550,89 €. Depuis le début de l’année 2022, le cours de l’Ethereum est en baisse. Cette baisse n’est pas liée à des problèmes rencontrés par l’Ethereum mais plutôt à une conjoncture systémique négative.

La capitalisation de l’Ethereum

L’Ethereum est la deuxième crypto au monde en termes de capitalisation. Au moment de la rédaction de cet article, la capitalisation de l’Ethereum est de 205,46 milliards d’euros. Pour situer l’Ethereum, il faut savoir que le Bitcoin occupe la première place (et de loin) avec sa capitalisation de 536,79 milliards d’euros. Derrière l’Ethereum, on retrouve un stablecoin, le Tether (USDT). La capitalisation du Tether est de 67,45 milliards d’euros, ce qui signifie que la deuxième place de l’Ethereum n’est pas en danger.

L’ambition de l’Ethereum

L’Ethereum veut renforcer sa position de leader dans le domaine des applications décentralisées. A l’heure actuelle, c’est ainsi la blockchain qui attire le plus de projets. C’est sur l’Ethereum que fonctionnent la plupart des marketplaces NFT. Ces marketplaces permettent d’acheter et de vendre des NFT. C’est le cas par exemple d’OpenSea ou de Rarible.

Mais l’Ethereum héberge aussi d’autres types d’applications comme celles appartenant au secteur de la DeFi. Beaucoup d’exchanges décentralisés (DEX) fonctionnent ainsi sous Ethereum comme Uniswap. La blockchain Ethereum est aussi l’endroit où vous pouvez trouver des applications de jeu comme Axie Infinity (AXS), de métavers comme Decentraland (MANA), etc.

Qu’est-ce que le Solana ?

Le Solana est une crypto récente qui a vu son cours et son attractivité exploser en 2021. Retour sur cette trajectoire fulgurante.

Le cours du Solana

Le cours du Solana est beaucoup plus faible que celui de l’Ethereum. En ce moment, le cours du Solana est de [solana-price]. Le cours record du Solana remonte au 06 novembre 2021 avec un prix de 241,95 €. L’année 2021 a vraiment vu le cours du Solana exploser puisqu’il est passé d’une valeur de 1,50 € environ en janvier à 150 € en décembre.

La capitalisation du Solana

Au moment de la rédaction de cet article, la capitalisation du Solana est de 12,84 milliards d’euros. Un tel niveau de capitalisation classe le Solana à la 9ème place mondiale. Pour contextualiser un tel classement, il faut savoir que le Solana se situe entre les cryptos suivantes :

  • Binance USD (BUSD), 8ème, 16,77 milliards d’euros ;
  • Dogecoin (DOGE), 10ème, 10,18 milliards d’euros.

En 2021, au plus fort de son explosion, il faut savoir que le Solana s’est approché du podium mondial en novembre 2021.

L’ambition du Solana

Le Solana porte les mêmes ambitions que l’Ethereum. Le réseau Solana entend devenir un acteur majeur de la DeFi et des Dapps en général. Plus qu’un concurrent parmi d’autres, le Solana vise à détrôner l’Ethereum de sa place de leader. Pour cela, les développeurs du Solana ont mis en place une stratégie agressive qui mise beaucoup sur la scalabilité du réseau.

Ethereum VS Solana : La comparaison des blockchains

La bataille entre l’Ethereum et le Solana se joue principalement sur le terrain de la blockchain. Découvrez les similitudes et les différences entre les blockchains Ethereum et Solana.

Les similitudes entre les blockchains Ethereum et Solana

L’Ethereum et le Solana évoluent sur le même terrain de jeu. Leurs blockchains partagent ainsi certaines similitudes.

L’utilisation des smart contracts

Les deux blockchains sont conçues pour faire fonctionner les smart contracts. Ainsi, elles peuvent toutes les deux accueillir des applications décentralisées.

Si on veut aller plus dans le détail, il faut savoir que les langages informatiques utilisés pour coder les smart contracts sont différents entre les deux blockchains. Ainsi, l’Ethereum utilise le langage Solidity tandis que Rust est celui du Solana. Pour autant, la firme Neon Labs a récemment développé la solution « Neon EVM » qui permet la compatibilité entre les blockchains. Concrètement, les développeurs pourront désormais créer des applications avec le langage Solidity sur Solana.

Deux cryptos en plein développement

Les deux cryptomonnaies ont marqué leur territoire sur le secteur de la DeFi. Ainsi, l’Ethereum et le Solana sont deux cryptos solidement installées dans le top 10 mondial. Pour autant, elles travaillent d’arrache-pied pour assurer leur place au sein de la DeFi. On le sait, la DeFi est un secteur très concurrentiel.

L’Ethereum travaille ainsi principalement à l’implémentation de sa version 2.0 qui devrait résoudre beaucoup de difficultés. De plus, la scalabilité du réseau Ethereum devrait s’améliorer.

Le Solana, de son côté, affiche déjà des performances remarquables en matière de scalabilité. Par contre, le réseau pèche encore du point de vue de la sécurité. Les développeurs travaillent ainsi à renforcer la robustesse de son réseau.

Les différences entre les blockchains Ethereum et Solana

Découvrez ci-dessous quelques différences notables entre l’Ethereum et le Solana.

La richesse de l’écosystème

Les deux écosystèmes sont bien implantés et hébergent de nombreuses applications décentralisées. Pour autant, l’Ethereum reste le leader incontestable dans ce domaine. En effet, l’Ethereum est LA blockchain qui capte le plus de projets à l’heure actuelle. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes. Ainsi, au moment de la rédaction de cet article, la blockchain Ethereum possède 2 970 Dapps. De son côté, la blockchain du Solana compterait 1 579 projets.

Le protocole de minage

Le réseau Solana utilise un protocole de minage hybride avec la Proof-Of-Stake (POS) et la Proof-Of-History (POH). La blockchain Ethereum, quant à elle, est sur le modèle du Bitcoin à l’heure actuelle avec la Proof-Of-Work (POW). Avec l’arrivée de sa version 2.0, la blockchain Ethereum va adopter la POS. Si les deux blockchains vont donc se rapprocher, leur protocole de minage restera donc quelque peu différent.

Le nombre de coins en circulation

Les deux blockchains fonctionnent sur une stratégie différente du point de vue des coins en circulation. Sur l’Ethereum, le nombre de coins (à terme) n’est pas limité. Pour assurer une mécanique déflationniste, le réseau Ethereum retire régulièrement de la circulation certains coins.

Sur le Solana, les choses sont quelque peu différentes. Ainsi, le nombre de coins en circulation à terme est limité à 511 616 946 SOL. Le réseau Solana met aussi en place une limite annuelle quant à l’émission de nouveaux coins.

Les frais de transaction

Sur le terrain des frais de transaction, le Solana marque de gros points. En effet, l’Ethereum est victime de son succès et de sa faible scalabilité. Ainsi, la blockchain Ethereum fait face à des congestions de son réseau, ce qui fait flamber les frais de transaction qui peuvent parfois atteindre plusieurs dizaines d’euros.

Sur le Solana, les frais sont également sensibles au trafic sur la blockchain mais pas seulement. Ils sont calculés par un algorithme qui prend en compte la taille des blocs dernièrement validés. Ce mécanisme permet à Solana de proposer des frais beaucoup moins élevés (de l’ordre du centième d’euro) que sur Ethereum. Par contre, lorsque l’espace des blocs est supérieur à l’attendu, la blockchain Solana s’enraille et les transactions ne peuvent être effectuées.

La scalabilité

La blockchain Solana a tout misé sur sa scalabilité. Sans surprise, elle propose donc l’une des meilleures scalabilités sur le segment des Ethereum killers avec environ 65 000 transactions par seconde. En théorie, cette scalabilité peut être beaucoup plus importante. Dans le passé, le réseau a enregistré 250 000 TPS. La blockchain Ethereum a une mauvaise scalabilité avec seulement 30 TPS. Pour autant, l’arrivée de l’ETH 2.0 devrait résoudre ce problème. Les développeurs annoncent une scalabilité de 100 000 avec la version 2.0.

Table de comparaison


EthereumSolana
Année de rédaction de livre blanc20132017
Année de lancement20142020
Principaux créateursVitalik ButerinAnatoly Yakovenko, Greg Fitzgerald
Ambition(s)DappsDapps
Classement mondial en capitalisation2ème9ème
ATH4 551 €242 €
Nombre de jetons à termeIllimité511 616 946 SOL
Frais de transactionTrès élevésPeu élevés
Protocole de minagePOW (POS en 2022)POS + POH

Ethereum  VS Solana : Conclusion

Concurrentes, les cryptos Ethereum et Solana sont bien armées pour s’imposer durablement dans le paysage DeFi. Chacune présente ses forces et ses faiblesses. Quelle crypto choisir entre l’Ethereum et le Solana ? Cela dépend de vous.

L’Ethereum est la crypto qui domine le segment des applications décentralisées à l’heure actuelle. Stable, la blockchain Ethereum capte le plus de projets et possède la plus grande notoriété. De plus, les développeurs préparent l’arrivée de la version 2.0 qui renforcera le leadership de l’Ethereum.

La blockchain Solana présente de nombreux atouts technologiques. Ainsi, à l’heure actuelle, elle présente de meilleures performances que l’Ethereum et des frais moins chers. Pour autant, elle ne possède pas le même historique que l’Ethereum. Elle fait encore face à des soucis liés à la sécurité de son réseau et sa robustesse en cas de fort trafic.

Abonnez-vous à nos actualités

L'actualité et les conseils crypto dans votre boite email

Recevez les dernières news, conseils et analyses des meilleurs experts pour rester à jour dans vos connaissances du monde de la crypto.