Guide comparatif : Bitcoin VS Ethereum

Le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH) sont les deux cryptomonnaies les plus importantes au monde en matière de capitalisation. Non concurrentes, elles rencontrent toutes les deux un succès important auprès d’un public différent. Vous voulez connaître les différences entre le Bitcoin et l’Ethereum ? Découvrez le comparatif ci-dessous entre les cryptos Bitcoin et Ethereum.

Bitcoin VS Ethereum : La comparaison des cryptos

Le Bitcoin et l’Ethereum sont deux cryptos qui possèdent leurs propres caractéristiques. Découvrez ci-dessous la comparaison entre les coins BTC et ETH.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

On ne présente presque plus le Bitcoin ! Tout le monde connaît le Bitcoin de nom, le pionnier dans le domaine crypto. Le livre blanc du BTC a été rédigé en 2008 par le mystérieux Satoshi Nakamoto. La crypto a été officiellement lancée en janvier 2009. Quels sont les fondamentaux du Bitcoin ?

Le cours du Bitcoin

Depuis sa création, le cours du Bitcoin a connu plusieurs dynamiques. Le BTC a connu son premier bull run fin 2017 où son cours a dépassé les 16 500 € le 16 décembre 2017. La dynamique ne s’est pas poursuivie et le cours est ensuite vite retombé vers les 3 000 € fin 2018.

Mais le véritable bull run du Bitcoin est plus récent et s’est produit à partir de fin 2020. C’est à cette période-là que le Bitcoin a établi son record historique avec un cours de 64 263 € atteint le 10 novembre 2021. Depuis le début de l’année 2022, le cours du Bitcoin marque le pas. A l’heure actuelle, le cours du BTC tourne autour des 27 560 €.

La capitalisation du Bitcoin

Le Bitcoin domine largement le marché crypto en matière de capitalisation. Au moment de la rédaction de cet article, la capitalisation du Bitcoin est de 525,5 milliards d’euros. La domination du Bitcoin sur le marché crypto en général est de 45,81 %. Si ce chiffre diminue toujours plus, il montre tout de même que le Bitcoin reste la tête de gondole des cryptos.

L’ambition du Bitcoin

La vocation du Bitcoin est de servir de moyen de paiement électronique. De plus, il peut également servir de réserve de valeur. En effet, le réseau Bitcoin a été conçu de manière à stimuler le cours de son coin sur le long terme. Comment ? Le nombre de bitcoins créé est limité à 21 millions. Ce nombre sera atteint (au satoshi près) d’ici 2140. A l’heure actuelle, plus de 19 millions de coins BTC sont en circulation.

Cliquez-ici pour acheter du BTC

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

Si elle est moins connue que le Bitcoin, la crypto Ethereum est aussi plus récente. Ainsi, le livre blanc posant les fondamentaux de l’Ethereum a été publié en 2013 par Vitalik Buterin. La crypto, elle, a été lancée à l’été 2014.

Le cours de l’Ethereum

Comme le Bitcoin le cours de l’Ethereum a commencé à flamber à la fin de l’année 2017 et au début 2018. Ainsi, en janvier 2018 le cours de l’ETH a dépassé pour la première fois la barre des 1 100 €. Mais le record historique du cours de l’Ethereum remonte à 2021, au moment où l’ensemble du marché crypto flambait. Le cours record de l’ETH est de 4 567 € et a été atteint le 16 novembre 2021.

La capitalisation de l’Ethereum

L’Ethereum est la deuxième cryptomonnaie en matière de capitalisation avec plus de 207,5 milliards d’euros (au moment de la rédaction de cet article). Si ce niveau de capitalisation est plus de deux fois inférieur à celui du Bitcoin, il est en revanche très supérieur à celui de la troisième crypto mondiale, le Tether et ses 68,2 milliards d’euros. La domination de l’Ethereum sur le marché crypto est de 18,07 %.

L’ambition de l’Ethereum

L’Ethereum ne joue pas dans la même cours que le Bitcoin. En cela, le Bitcoin et l’Ethereum ne peuvent pas être qualifiés de concurrents. Là où le Bitcoin sert principalement de moyen de paiement, l’Ethereum est une plateforme destinée aux applications décentralisées (ou Dapps). Une application décentralisée fonctionne automatiquement sans l’aide d’un tiers. Cela est possible grâce aux smart contracts. L’Ethereum permet le développement et le fonctionnement des applications qui sont le fondement du web 3.0. Ces Dapps sont présentes dans tous les domaines comme par exemple :

  • DeFi : Uniswap, MetaMask Swap ;
  • NFT : OpenSea, Rarible, LooksRare ;
  • Sport: Sorare ;
  • Jeux (Play-to-earn) : Axie Infinity.

A l’heure actuelle, les 5 applications les plus importantes sur l’Ethereum en matière de volume d’échange sont les suivantes :

  • OpenSea ;
  • Uniswap V2 ;
  • Uniswap V3 ;
  • MetaMask Swap ;
  • GEM.

Contrairement au Bitcoin, l’Ethereum n’a pas fixé une limite de coins en circulation. A l’heure actuelle, plus de 120 millions de coins ETH sont en circulation. Mais comme le Bitcoin, le réseau Ethereum assure une logique déflationniste. Comment ? Là où le Bitcoin limite l’émission, l’Ethereum détruit certaines jetons. On appelle cette action un « burn ». Ainsi, le réseau Ethereum brûle (retire de la circulation) certains de ses coins. C’est le cas notamment des coins utilisés pour payer les frais de transaction.

Bitcoin VS Ethereum : La comparaison des blockchain

Le Bitcoin comme l’Ethereum possède leur propre blockchain. La blockchain peut être comparée au moteur d’un véhicule. Découvrez ci-dessous les similitudes et les différences entre les blockchains Bitcoin et Ethereum en matière notamment de performances et de minage.

Les similitudes entre les blockchains Bitcoin et Ethereum

Bien que le Bitcoin et l’Ethereum portent deux ambitions différentes, leur blockchain partage certaines similitudes.

Deux poids lourds cryptos

Les blockchains Bitcoin et Ethereum se partagent la plus grosse part du gâteau crypto. Autrement dit, ces deux blockchains dominent le marché crypto et de loin… Logiquement, ce sont les deux blockchains les plus utilisées depuis des années maintenant. Ce sont également deux blockchains qui possèdent un historique important avec plus de 8 ans d’existence pour l’Ethereum et 13 ans pour le Bitcoin. Dans un domaine émergent comme les cryptos, il s’agit d’un âge canonique !

Cliquez-ici pour acheter du BTC

L’utilisation de la POW pour le minage

Une similitude plus technique entre les blockchains Bitcoin et Ethereum concerne le minage. Pour rappel, le minage est l’activité qui permet de valider un bloc de transactions et de l’enregistrer sur la blockchain. Or il existe différentes manière de réaliser le minage. A l’heure actuelle, les blockchains BTC et ETH utilisent le même protocole de minage, la Proof-Of-Work ou POW.

Avec la POW, lorsqu’un bloc est prêt à être miné, les « mineurs » du réseau entrent en compétition. L’objectif pour les mineurs est d’être le premier à trouver une solution mathématique, appelée « Preuve de travail » Cette compétition met en jeu de grosses puissances de calcul puisque les mineurs doivent effectuer de nombreuses itérations jusqu’à trouver la bonne solution. Si ce modèle est efficace, il n’est en rien efficient. La POW est ainsi de plus en plus critiquée pour son coût environnemental.

Deux cryptos solides pour servir de réserve de valeur

Si le Bitcoin et l’Ethereum ne portent pas les mêmes ambitions, les deux cryptos peuvent servir de réserve de valeur. En effet, compte tenu de leur robustesse et de leur notoriété, ces deux cryptos sont promises à un bel avenir. Aussi, s’il fallait choisir une ou deux cryptos pour investir afin de protéger son capital, ce serait le Bitcoin et l’Ethereum.

A l’heure actuelle, ces deux cryptos sont leaders dans leur domaine de prédilection.

  • Le Bitcoin est la meilleure crypto en matière de moyen de paiement. D’ailleurs, le Bitcoin a même été adopté comme monnaie officielle dans certains pays comme le Salvador par exemple.
  • La crypto Ethereum, quant à elle, est leader incontestable du domaine porteur de la DeFi ou finance décentralisée. A l’heure actuelle, plus de la moitié des fonds bloqués à des fins DeFi le sont sur des applications fonctionnant sur l’Ethereum. Si on considère un autre domaine en plein effervescence comme celui des NFT (jetons non fongibles), là encore l’Ethereum domine de la tête et des épaules.

Sans surprise, ces deux cryptos sont soutenues par de nombreuses personnalités et spécialistes financiers. Enfin, ce sont deux cryptos qui fonctionnent sur un mécanique déflationniste, ce qui devrait stimuler leurs cours.

Les différences entre les blockchains Bitcoin et Ethereum

Découvrez ci-dessous quelques différences majeures entre la blockchain Ethereum et Bitcoin.

L’utilisation des smart contracts

Comme mentionné ci-dessus, la blockchain Ethereum permet le développement d’applications décentralisées qui utilisent les smart contracts (ou programme informatique). Sur l’Ethereum, les smart contracts sont codés en Solidity, un langage informatique propre à l’ETH mais proche du C++. La machine virtuelle Ethereum (EVM) se charge ensuite de compiler ces codes et de les faire tourner sur la blockchain.

A l’heure actuelle, le Bitcoin ne peut pas faire la même chose. En effet, la blockchain Bitcoin n’est pas en capacité de gérer les smart contracts.

Ethereum 2 : En route vers la POS

Dans le chapitre des similitudes, il a été évoqué l’utilisation commune entre l’Ethereum et le Bitcoin du protocole de la POW. Si cela est vrai aujourd’hui, ce ne sera bientôt plus le cas ! Pourquoi ? Depuis quelques années, les développeurs Ethereum planchent sur une évolution 2.0 qui embarquera un nouveau protocole de minage, la POS ou Proof-Of-Stake. Ce modèle est beaucoup mois énergivore que la POW.

Si l’Ethereum 2.0 se fait attendre depuis plusieurs mois, il devrait finalement arriver en 2022. En adoptant la POS, la blockchain Ethereum devrait également améliorer sa scalabilité (nombre de transactions par seconde).

Table de comparaison


BitcoinEthereum
Année de rédaction de livre blanc20082013
Année de lancement20092014
Créateur(s)Satoshi NakamotoVitalik Buterin
Ambition(s)Moyen de paiement décentralisé Réserve de valeurDéveloppement d’applications décentralisées Réserve de valeur
Classement mondial en capitalisation12
ATH64 001 €4 551 €
Nombre de jetons à terme21 millionsNon limité
Frais de transactionÉlevésTrès élevés
Protocole de minagePOWPOW actuellement mais POS prochainement

Bitcoin VS Ethereum : Conclusion

Le Bitcoin et l’Ethereum sont deux cryptos fondamentalement différentes car elles ne visent pas le même objectif. Le Bitcoin entend devenir un nouveau moyen de paiement décentralisé. L’Ethereum se place sur le secteur de la décentralisation également mais travaille à développer des applications. Si les deux cryptos ont réussi à se bâtir un véritable écosystème, ceux-ci sont en revanche très différents et en aucun cas concurrentiels.

Ces deux cryptos se rejoignent du point de vue de leur succès. Elles ont en effet réussi à séduire un grand nombre d’investisseurs, même du côté de certaines institutions. Chacune est leader dans son domaine et de nombreux développements sont en cours pour renforcer leur position. Autrement dit, les cryptos Bitcoin et Ethereum ont un bel avenir devant elles. De plus, elles possèdent l’avantage de ne pas être en concurrence directe et donc de pouvoir donc parfaitement coexister. Si vous débutez en crypto et que vous recherchez un coin robuste et d’avenir, choisissez alors entre le Bitcoin et l’Ethereum !

Cliquez-ici pour acheter du BTC

Abonnez-vous à nos actualités

L'actualité et les conseils crypto dans votre boite email

Recevez les dernières news, conseils et analyses des meilleurs experts pour rester à jour dans vos connaissances du monde de la crypto.