Les Bitcoins, ça se gagne ? Ça se mine ? Ça se trouve ?

6 minutes
Mis à jour le
Home > Général > Les Bitcoins, ça se gagne ? Ça se mine ? Ça se trouve ?

Lorsqu’un mineur réussit à ajouter un bloc sur le réseau de Bitcoin, il est récompensé par 6,25 BTC. Au moment de la publication, cette quantité en Bitcoins équivaut à 36 420 $ et est inférieure de près de 40 % au prix du Bitcoin il y a quelques mois. C’est pourquoi tant de personnes, dont vous peut-être, souhaitent devenir mineur des temps modernes.

Un rapport de The Block Research et GSR, publié en janvier 2022, a montré que les mineurs de Bitcoins ont gagné plus de 15 milliards de dollars en 2021, soit une hausse de 206 % par rapport à 2020. C’est sur ces récompenses que comptent des entreprises spécialisées dans le minage comme BIT Mining Ltd, qui a gagné 404,3 millions de dollars au troisième trimestre de 2021.

Cependant, devenir soi-même un mineur de Bitcoins est beaucoup plus difficile que ce qui se raconte dans les tutoriels.

Qu’est-ce que le minage de Bitcoin ?

À la question de savoir comment les Bitcoins s’obtiennent, la réponse est que le Bitcoin se gagne par le minage. Cependant, on peut acheter des Bitcoins déjà en circulation auprès de bourses de cryptomonnaies.

Qu’est-ce que le minage ? C’est un procédé qui consiste à utiliser ses ressources matérielles informatiques pour résoudre des équations mathématiques complexes. Ceux qui le font, appelés mineurs, sont récompensés en Bitcoins lorsqu’ils trouvent des solutions aux équations posées.

Le réseau ou la technologie blockchain

C’est la base de la plupart des cryptomonnaies, dont le Bitcoin. Il s’agit d’un type de base de données décentralisée sur un réseau d’ordinateurs ou serveurs, appelé nœuds, détenant tous une copie du registre. Ils enregistrent toutes les transactions effectuées sur le réseau depuis sa création. C’est ce qui fait l’aspect décentralisé du Bitcoin.

Une particularité de la blockchain repose sur le fait que l’ensemble des données est divisé en blocs de transactions.

Sécurité du réseau de Bitcoin

Le protocole du Bitcoin est très sécurisé, requérant une importante puissance de calcul pour valider les transactions. Son programme utilise le cryptage comme élément central de son protocole pour créer des unités de monnaies. Le mécanisme de consensus de la preuve de travail ou proof of work (PoW) du Bitcoin et la vérification des transactions utilisent toutes deux la fonction de hachage SHA-256 conçu par la NSA en 2021.

Que font les mineurs de Bitcoins ?

À la différence d’une banque centralisée, le Bitcoin fonctionne comme un grand registre bancaire décentralisé. La blockchain est le registre numérique qui stocke les informations relatives aux transactions de Bitcoins. Elle est mise à jour par ajout de nouveaux blocs de données sur le réseau.

Les mineurs doivent calculer les nombres aléatoires appropriés qui résolvent une équation difficile créée par le système de la blockchain afin d’ajouter un bloc de nouvelles transactions à la chaîne (blockchain). Lorsqu’un mineur y parvient avec son matériel, il est récompensé de quelques unités de Bitcoins. Ces Bitcoins sont ainsi disponibles sur le marché, car le mineur peut les vendre.

Un ensemble de transactions (regroupées en bloc) est ajouté au registre après qu’un mineur a trouvé la solution. Le mineur qui a résolu l’équation reçoit des Bitcoins ainsi que tous les frais liés aux transactions ajoutées au registre de la blockchain. La procédure se répète ensuite jusqu’à ce que quelqu’un résolve l’équation suivante, permettant l’ajout du bloc suivant.

D’où vient le Bitcoin ?

Lorsque Satoshi Nakamoto a créé le Bitcoin en 2009, il n’y avait pas d’unité de Bitcoins du tout. Ce n’était pas encore un réseau jusqu’à ce que des nœuds commencent à faire du minage et à être récompensés en Bitcoins qui sont ensuite distribués. En effet, c’est par le processus de minage que de nouveaux Bitcoins sont créés. L’idée derrière ce fonctionnement est d’encourager la participation au réseau tout en récompensant ceux qui le maintiennent actif.

État actuel du réseau de Bitcoin

Aujourd’hui, il y a 18 945 250 BTC en circulation. Pour chaque bloc ajouté, un mineur reçoit 6,25 BTC dans son portefeuille Bitcoin. Par conséquent, comme environ 144 blocs sont minés chaque jour, 900 nouveaux BTC sont ajoutés à l’offre.

Offre limitée

Un autre principe du Bitcoin est d’empêcher la dépréciation de la valeur du Bitcoin par une offre excédentaire. Par conséquent, seuls 21 millions de BTC seront à jamais minés, ce qui signifie que 90,215 % de tous les Bitcoins qu’il y aura à jamais ont déjà été générés.

Pour réduire progressivement l’offre en Bitcoins, la récompense des mineurs est réduite par un processus appelé halving. Elle consiste à réduire de moitié la récompense des mineurs et se produit environ tous les 4 ans.

Lorsque Satoshi Nakamoto a miné le premier bloc du Bitcoin, il a reçu une récompense de 50 BTC. Cependant, à cause du halving, les mineurs d’aujourd’hui ne reçoivent que 6,25 BTC et ce chiffre tombera à 3,125 au prochain halving au début de l’année 2024. En 2140, tous les Bitcoins auront été minés et l’humanité devra se contenter de ce qui est déjà en circulation.

Un autre moyen utilisé pour réguler l’émission de Bitcoins repose sur le fait que la difficulté du minage augmente lorsque le nombre de mineurs augmente. Ainsi même si de grosses compagnies s’y mettent avec d’importantes ressources matérielles, les équations du minage deviennent plus difficiles pour réguler le nombre de Bitcoins qui sera possible de générer en 10 minutes d’activité de minage.

Devenir mineur – ce qu’il faut prendre en compte

Il y a plusieurs aspects fondamentaux et techniques à prendre en compte avant de se lancer dans le minage.

La volatilité du prix du Bitcoin

En théorie, la limitation des BTC en circulation devrait faire augmenter leur valeur. Après tout, c’est la base de l’économie – les forces du marché, l’offre et la demande, etc. Le problème est que la demande de Bitcoins n’est pas prévisible et qu’il ne se comporte pas comme un actif typique. Comme nous l’avons vu dans le passé, il y a eu des moments où le prix du Bitcoin était en baisse malgré l’augmentation du nombre de nouveaux utilisateurs.

Bien que de nombreuses personnes prédisent que le Bitcoin va s’apprécier dans le temps, il n’y a aucune garantie. Et étant donné que les récompenses pour le minage ne cessent de diminuer, les mineurs gagnent de moins en moins de BTC au fil du temps.

Coût du minage

Le mécanisme de consensus qu’utilise la blockchain du Bitcoin est appelé proof-of-work (PoW). C’est un processus énergivore qui nécessite de puissants ordinateurs, donc qui coûte cher. Il faut donc tenir compte de ces coûts.

La première chose à prendre en compte est le prix du matériel, qui n’est pas bon marché ! Le minage nécessite des circuits intégrés spécialisés appelés ASIC qui coûtent entre 1000 et 12 000 euros.

En outre, toute cette puissance informatique a besoin d’électricité pour fonctionner. Le prix moyen de l’électricité dans l’UE est de 21,92 centimes d’euros par kWh, alors que les résidents américains paient la moitié de ce prix. Quel que soit votre lieu de résidence, attendez-vous à une forte augmentation de votre facture d’électricité à la fin du mois.

Pour vous aider à mieux avoir une idée de la rentabilité du minage avec le matériel dont vous vous apprêtez peut-être d’acheter, des calculateurs de coût du minage existent. Ces outils vous permettent de calculer votre rentabilité potentielle avant de vous lancer. Le site de Cryptocompare dispose d’un calculateur de profitabilité intéressant.

Centralisation du minage

Au début de cet article, nous avons mentionné la société BIT Mining Ltd et son succès dans le domaine du minage. Cependant, cela n’a pas été une bonne nouvelle pour tous les mineurs, car ces mastodontes ont la capacité d’exploiter beaucoup plus de puissance de traitement que n’importe quel mineur en solo.

Par conséquent, le minage de Bitcoin est devenu centralisé et peut-être même monopolisé par ces sociétés. En fait, la plupart des nouveaux BTC minés aujourd’hui le sont par ces fermes de minages qui disposent d’énormes entrepôts remplis d’ASIC et situés dans des régions du monde où l’électricité est bon marché, comme le Texas ou l’Islande.

Réglementation

Peu de pays disposent d’une réglementation claire sur la manière de contrôler l’utilisation ou le minage de Bitcoins. De nombreux mineurs sont donc confrontés à l’incertitude, ne sachant pas si leur activité sera sécurisée à long terme. La Chine, par exemple, a interdit le minage de cryptomonnaies et d’autres pays envisagent de faire de même, compte tenu de la quantité d’énergie consommée par ce processus.

Les pools de minage – un must pour les particuliers

En tant que mineur particulier, il n’est pas envisageable de miner en solo le Bitcoin. Vous serez très désavantagé face aux grandes entreprises spécialisées. C’est ainsi que l’idée des pools de minage a vu jour. Un pool de minage est un groupe de mineurs de cryptomonnaies qui combinent leurs ressources informatiques sur un réseau pour renforcer la probabilité d’ajouter des blocs. Il se partage ensuite les récompenses. Parmi les pools les plus illustres, on compte Slush Pool, ViaBTC ou encore BTC.com.

sur l'auteur

Guillaume

Abonnez-vous à nos actualités

A Lire Aussi

Stock,Market,Graph,Hologram,,Night,Panorama,City,View,Of,Singapore,

Singapour: vers une réglementation des plateformes crypto

Les gouvernements du monde entier organisent actuellement une activité intense contre les monnaies numériques. Un des pays concernés et engagés dans cette démarche est
Concept,Of,Web,3.0,,Metaverse,With,Purple,Holographic,Globe,From

Les plateformes du Web3 lancent l’Open Metaverse Alliance

L’alliance OMA3 a pour but de proposer des standards. Ceci permettra de faciliter la collaboration entre les différents acteurs du Web3 et d’autres industries.
Klaipeda-jul,26:,Nissan,Dealership,Logo,On,July,26,,2015,,Klaipeda,

Nissan: lancement d’ « Ariya » dans le métavers

La toute nouvelle campagne de marketing de Nissan Motors montre le côté futuriste de l’entreprise en lançant une version électrifiée d’Ariya. Celle-ci vise à

L'actualité et les conseils crypto dans votre boite email

Recevez les dernières news, conseils et analyses des meilleurs experts pour rester à jour dans vos connaissances du monde de la crypto.