L’entreprise Easy Crypto a lancé la stablecoin New Zealand Dollar Stablecoin (NZDD). Cet évènement a eu lieu grâce au partenariat avec une société australienne de développement blockchain.

En effet, une stablecoin indexée sur le dollar néo-zélandais a vu le jour. Ceci grâce à un partenariat entre la bourse de crypto-monnaies néo-zélandaise Easy Crypto et la société australienne de développement de blockchain Labrys.

Un cadre très réglementé

Labrys et Easy Crypto affirment que le NZDD va être soutenu en un pour un par des liquidités en fiducie. Son utilisation et sa réglementation relèveront de l’Autorité des marchés financiers de Nouvelle-Zélande.

En effet, la crypto est initialement prévue sur Ethereum. Cependant, il y a un désir de l’étendre à Polygon, à la chaîne intelligente BNB, à Arbitrum, à Optimism et à la crypto de Coinbase.

La société Easy Crypto justifie la création de la stablecoin par le fait qu’il était plus difficile pour les Néo-Zélandais de maximiser leurs profits. Ceci en utilisant des jetons indexés sur le dollar américain.

Janine Grainger, cofondatrice et PDG d’Easy Crypto, affirme que celui-ci:

“ferait progresser la Nouvelle-Zélande en tant que nation. Ceci en offrant une monnaie numérique programmable qui peut faire tout ce que le NZD peut faire”.

Parallèlement, Easy Crypto a lancé un portefeuille multi devises à garde automatique. Celui-ci est protégé par la cryptographie de calcul multipartite.

De plus, il fait appel au “cercle social de confiance” de l’utilisateur pour des parties de la clé au lieu d’une phrase d’amorçage.

Une approche pragmatique

Un rapport commandé par le parlement néo-zélandais indique que le pays a adopté une approche “agile” de la réglementation des crypto-monnaies.

Cependant, le gouvernement doit créer des orientations cohérentes et homogènes. Ceci concernant le traitement des actifs numériques dans le cadre de la législation actuelle.

Parmi les tentatives antérieures de lancement, il y a eu le lancement en 2021 de $NZD. Ceci par le fournisseur de services financiers australien Techemyny.

La passerelle utilisée par le stablecoin a été cependant mis sur liste noire en 2022. Ceci suite au piratage du protocole DFX Finance en novembre 2022.

Sur l'auteur

Sharon C.

Bonjour, je m'appelle Sharon et je suis traductrice-éditrice du site Tokize.com. Mon travail au quotidien est de vous tenir informés sur les dernières actualités du monde de la crypto au niveau international. Sur ce site, vous trouverez les dernières actualités mais également des guides et des tutoriels qui pourront vous aider à démarrer en toute confiance dans cet univers. N'hésitez pas à le parcourir en entier !