Le trading du Bitcoin et des cryptos – Ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Home > Général > Le trading du Bitcoin et des cryptos – Ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Détenir des cryptomonnaies et attendre qu’elles prennent de la valeur peut être ennuyeux. Il faut parfois attendre plusieurs semaines ou mois pour voir des plus-values. Si certains se contentent d’attendre avec patience, d’autres préfèrent le trading de cryptomonnaies pour dégager des profits plus rapidement.

Ce guide vous fait découvrir les éléments à prendre en compte avant de vous lancer dans le trading.

Cela étant dit, nous soulignons que le trading de cryptomonnaies est très risqué, en particulier pour les débutants. Tokize n’encourage pas cette activité, car 60 à 95 % des traders particuliers perdent de l’argent auprès des plateformes de trading.

Où trader des cryptomonnaies ?

Avec la croissance du marché des cryptomonnaies au fil des ans, différentes plateformes sont apparues pour faciliter la négociation des cryptos. Le choix de celle que vous utiliserez vous-même dépendra de vos objectifs d’investissement et de vos compétences. Nous examinerons ici trois types de plateformes en fonction du type de négociation qu’elles proposent.

Portefeuilles de cryptomonnaies

Aux premiers jours du marché des cryptomonnaies, les traders et les investisseurs utilisaient des portefeuilles « rudimentaires » qui ne fournissaient qu’une plateforme sécurisée pour stocker leurs clés privées. Aujourd’hui, cependant, les portefeuilles de cryptomonnaies sont devenus plus avancés et vous permettent d’accéder à des places de marché Web3. À partir de ces plateformes, vous pouvez acheter différents actifs numériques – cryptomonnaies et NFT – par le biais du même portefeuille, sur votre téléphone portable ou votre ordinateur. Et selon le portefeuille que vous utilisez, vous pouvez avoir accès à des centaines de cryptomonnaies différentes.

Certains portefeuilles comme Trust Wallet intègrent en même temps une plateforme d’échange qui vous permet de trader les cryptomonnaies à court terme si vous le souhaitez.

Bourses de cryptomonnaies

Au fur et à mesure que vous vous familiarisez avec les marchés des cryptomonnaies, vous souhaiterez peut-être effectuer des transactions en cryptomonnaies plutôt qu’en monnaies fiduciaires. Bien que les principales bourses de cryptomonnaies vous permettent d’acheter des cryptomonnaies directement en utilisant une monnaie fiduciaire, certaines ne peuvent être achetées qu’en utilisant des cryptomonnaies. Pour ce faire, elles mettent en place des paires de cryptos : DOGE/BTC, MANA/ETH, LINK/BTC, etc.

Ainsi, la valeur d’une crypto est relative par rapport à une autre. La cryptomonnaie affichée à gauche du ratio est la monnaie de base tandis que celle qui se trouve à droite est la monnaie de cotation. En ouvrant une position d’achat sur le DOGE/BTC, vous achetez des Dogecoins contre vos Bitcoins.

Lorsque vous négociez des paires de cryptos sur une bourse de cryptomonnaies, la transaction est exécutée sur votre compte de négociation, vous n’avez donc pas à recevoir la monnaie cotée dans votre portefeuille de cryptomonnaies. Au lieu de cela, comme il y a généralement des milliers de transactions similaires et opposées, elles sont toutes traitées au sein d’un carnet d’ordres.

Ce type de négociation a l’avantage d’être plus fluide avec une exécution rapide ; puisque les traders n’interagissent pas avec la blockchain.

C’est aussi réservé aux traders plus expérimentés, car il nécessite une compréhension plus approfondie de la dynamique des marchés de cryptomonnaies.

Courtiers en CFD Crypto

Sur les marchés financiers, les spéculateurs sont un groupe de traders qui investissent dans le seul but de réaliser un profit plus ou moins rapide. Ils sont différents des investisseurs traditionnels qui peuvent peut-être avoir un intérêt dans une entreprise.

Étant donné que les marchés cryptos ont été beaucoup plus rentables que tout autre marché financier au cours de la dernière décennie, il n’est pas difficile de voir pourquoi les spéculateurs seraient également attirés par cette industrie.

Comme ces traders actifs n’ont généralement pas d’autre intérêt pour l’actif en question que le profit qu’il peut générer, les CFD sont parfaitement adaptés. Les CFD sont un produit financier dérivé qui suit la valeur d’un actif sous-jacent. Ils offrent une exposition aux traders qui n’ont pas besoin d’acheter l’actif réel. Sur les marchés traditionnels, les CFD sont populaires sur le marché du Forex, mais les courtiers en ligne ont commencé à inclure les CFD cryptos.

Ces courtiers créent un produit financier qui suit simplement la valeur d’une cryptomonnaie à partir d’une bourse de cryptomonnaies et proposent des contrats CFD que vous pouvez acheter ou vendre indépendamment de la blockchain.

Le principal avantage des CFD repose sur le fait que le trader peut ouvrir des positions d’achat et de vente. Alors que vous ne pouvez pas vendre des cryptomonnaies sur une bourse crypto sans les posséder d’abord.

L’autre avantage est l’utilisation de l’effet de levier. Ce dernier vous permet d’engager virtuellement des positions plus conséquentes que le capital que vous avez. Vous empruntez théoriquement des fonds au courtier pour négocier de plus grosses positions. Les gains et les pertes reflètent ainsi la position à effet de levier plutôt que la marge que vous avez engagée. Le trading est déjà risqué. Le fait d’ajouter l’effet de levier le rend encore plus risqué. Il faut vraiment comprendre son mécanisme avant de se lancer.

Chez les courtiers CFD régulés en Europe, l’effet de levier est limité à 1:2. C’est-à-dire que vous ne pouvez emprunter qu’une somme égale à votre marge pour ouvrir une position 2 fois plus conséquente que ce que vous pouvez ouvrir sans effet de levier.

Les styles de trading

En supposant que vous ayez choisi la plateforme pour négocier des cryptomonnaies, l’étape suivante consiste à élaborer une stratégie de négociation. Cela peut être une étape difficile, car il existe une multitude de stratégies que l’on peut utiliser. Malgré tout, il existe des styles de trading en fonction de vos préférences, de votre appétence pour le risque et de votre disponibilité.

Le scalping

Il s’agit de la pratique consistant à réaliser de très petits profits sur de nombreuses positions ouvertes puis fermées assez rapidement. Les profits tirés d’un seul trade ne sont significatifs, mais lorsque vous enchaînez 100 trades par exemple, leur addition peut être intéressante.

Comme vous pouvez l’imaginer, il s’agit d’un style de trading intensif qui demande beaucoup d’engagement et de temps. Il n’est donc généralement pratiqué que par des traders à plein temps.

Pour devenir un scalper à succès, la clé est de se concentrer sur une seule cryptomonnaie très liquide comme le Bitcoin. La liquidité est cruciale, car elle permet de maintenir des spreads serrés et une bonne vitesse d’exécution.

Si vous ne pouvez consacrer que peu de temps durant la journée au trading, vous ne pourrez probablement pas faire du scalping de cryptomonnaies.

Le day trading

Contrairement aux scalpers, les day traders conservent leurs positions un peu plus longtemps, mais toujours dans le cadre de la journée de négociation. En fermant les positions ouvertes avant la fin de la journée, vous pouvez éviter les frais overnight (swaps) que les courtiers CFD facturent chaque jour sur les positions à effet de levier à la clôture des marchés américains.

Un autre avantage est que le day trading n’est pas aussi intensif que le scalping, étant donné que vous pouvez réaliser un profit considérable à partir d’une poignée de transactions.

Pour les day traders, une combinaison d’analyses techniques et fondamentales est souvent utilisée. La combinaison de ces 2 approches d’analyse vous permettra de tirer le meilleur parti des fluctuations quotidiennes des cours. Une figure d’analyse technique comme une cassure de résistance peut par exemple coïncider avec une bonne nouvelle sur le marché des cryptomonnaies, ce qui conforte une position d’achat. Le swing trading

Si vous gardez une position ouverte pendant plus d’une journée, on parle souvent de swing trading. Cette pratique consiste à suivre les fluctuations de prix avec les tendances du marché. Par exemple, après une percée haussière du Bitcoin ayant duré plusieurs jours, le swing trader attend un pullback, c’est-à-dire que le cours se replie sur 2 ou 3 jours, pour ouvrir une position d’achat dans le sens de la tendance.

La plupart du temps, ces fluctuations de prix dans un sens pendant plusieurs jours sont déclenchées par des annonces de nouvelles favorables ou défavorables. L’analyse fondamentale reste donc un élément important du processus de décision du swing trader.

Néanmoins, il est surtout important de comprendre la dynamique des graphiques pour identifier les opportunités dès leur apparition.

Le swing trading a l’avantage de ne pas être chronophage. Quelques minutes par jour sont suffisantes pour analyser vos cryptomonnaies favorites et décider d’ouvrir ou de fermer une position. C’est idéal pour les personnes ayant déjà un emploi à plein temps.

Le trading de position

Le trading de position est le style de trading le plus simple. C’est le fameux buy and hold dans la sphère des cryptomonnaies. En effet, on ne cherche pas à optimiser des stratégies ou à se compliquer la vie ! On croit que le Bitcoin va atteindre 100 000 dollars, alors on achète et l’on maintient ses BTC. Le trader de position fait de même s’il croit que le Dogecoin va un jour atteindre 1 dollar.

C’est très simple et c’est ironiquement le style de trading (ou du moins d’investissement) qui fait le plus de millionnaires. Glauber Contessoto, le premier millionnaire grâce au Dogecoin, ne nous contredira pas !

Le trading d’arbitrage

Lorsqu’un marché est décentralisé comme l’est celui des cryptos, le prix d’un même actif varie d’un exchange à l’autre. Par exemple, s’il y a une forte demande de bitcoins aux États-Unis, les prix du Bitcoin sur les marchés américains augmenteront, tandis que ceux des marchés asiatiques seront légèrement inférieurs dans l’ensemble. L’arbitrage consiste à acheter des BTC moins chers sur une bourse et à les vendre à un prix plus élevé sur une autre bourse et empocher la différence.

Cette stratégie de trading est essentielle, car elle contribue à assurer la liquidité sur tous les marchés et maintient des prix plus ou moins uniformes pour les cryptos dans tous les exchanges. Mais elle est aussi assez compliquée et peut ne pas convenir aux débutants.

Quelques points à retenir lorsque vous tradez les cryptomonnaies

Voici quelques points à garder à l’esprit pour éviter de vous mettre dans le pétrin sans vous en rendre compte.

Volatilité du marché

La volatilité est la mesure du degré de variation du prix d’un actif sur une période donnée. Les marchés cryptos, étant relativement nouveaux par rapport, par exemple, aux actions, sont plus volatils.

Une chute subite de plus de 20 % pour les indices d’actions majeures telles que le CAC 40 serait une catastrophe. Par contre, les traders de cryptomonnaies se sont habitués à ce type d’événements sur les marchés cryptos.

Mais même si la volatilité est une réalité dans le domaine des cryptomonnaies, cela ne signifie pas que vous ne devez pas en avoir peur. Les krachs et les hausses soudaines peuvent faire des ravages à la fois sur votre capital et sur votre psyché. Ils doivent donc être atténués. La meilleure façon d’y parvenir est de diversifier votre portefeuille au-delà des cryptos et de limiter la proportion de votre capital allouée aux actifs numériques.

Se méfier des shitcoins

Les devises les plus populaires comme le Bitcoin et l’Ethereum sont presque assurées de prendre de la valeur au fil des ans, mais ce n’est pas le cas des altcoins moins connus. Après tout, de nombreuses cryptos autrefois populaires sont depuis tombées dans l’oubli, l’intérêt des investisseurs et de la communauté ayant diminué.

Prendre en compte les cycles de marché

Les cryptomonnaies sont connues pour suivre des cycles de marché. Ceux-ci se déroulent souvent sur une période de quatre ans suivant le sharding du Bitcoin (division de la récompense du minage par 2). Historiquement, après cet événement, une flambée des prix s’ensuit. Puis, on observe une accalmie avant le prochain sharding. L’approche du sharding du Bitcoin peut donc être un bon moment pour acheter.

Trading au comptant ou sur marge

Le trading au comptant est l’échange pur et simple d’une cryptomonnaie contre de la monnaie fiduciaire ou contre une autre cryptomonnaie. Cela se fait sans effet de levier. Cependant, il est également possible d’immobiliser une somme, appelée marge, pour la compléter avec une somme prêtée par le courtier pour ouvrir une position plus conséquente. C’est le trading sur marge.

Les traders adorent le trading sur marge, car cela réduit le capital minimum nécessaire pour dégager des profits considérables. En revanche, cela a un coût plus élevé en termes de frais et cela peut entraîner des pertes importantes si la transaction se retourne contre vous.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur : marc