En effet, l’Australie a réalisé sa première opération de change basée sur la blockchain.

Le dollar numérique australien a été utilisé dans une transaction contre un stablecoin en dollars américains en utilisant une blockchain Ethereum de type layer-2.

L’Australie effectue avec succès sa première opération de change en utilisant l’eAUD. Cette opération se fait dans le cadre d’un projet pilote. Ceci dans le but de lancer la monnaie numérique potentielle de la banque centrale du pays.

Vers une tendance mondiale

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’intérêt croissant des pays du monde entier pour l’apprentissage ou le lancement de monnaies numériques. Celles-ci émises par les banques centrales.

Le fournisseur d’infrastructure blockchain Canvas a déclaré que les gestionnaires de fonds cryptographiques DigitalX et TAF Capital ont été en mesure de négocier l’eAUD contre le stablecoin USD Coin.

D’ailleurs, l’entreprise a indiqué que la transaction avait été effectuée instantanément. Celle-ci a été présentée comme un succès par rapport aux opérations effectuées sur les réseaux traditionnels de change et de transfert de fonds.

En effet, ces derniers sont considérés comme plus lents, plus coûteux et davantage sujets à aux erreurs.

L’opération de change faisait partie d’une série de tests actuellement en cours.

Le pays explore les différents cas d’utilisation possibles d’une CBDC. Il est important cependant de consulter les cours en direct pour ne pas faire des erreurs.

Un projet pilote d’envergure

En effet, le programme pilote a été lancé par la Reserve Bank of Australia (RBA) en collaboration avec l’institut de recherche financière Digital Finance Cooperative Research Centre (DFCRC).

Le test a permis de valider l’utilisation de l’eAUD dans les règlements de change par jetons. Celui-ci a permis de mettre en avant les avantages de l’utilisation de la CBDC.

Par ailleurs, la transaction a vu le jour via une application décentralisée “Connect” de Canvas. Il s’agit d’une couche 2 d’Ethereum qui utilise la technologie de roll-up à zéro connaissance (ZK) de StarkWare.

Une première transaction prometteuse

David Lavecky, PDG de Canvas, qualifie la transaction d’historique. Par ailleurs, nous trouvons parmi eux l’amélioration des délais de transaction, la réduction des frais et la fourniture d’un accès plus ouvert.

De plus, ANZ utilise eAUD pour soutenir son stablecoin A$DC. Ceci afin d’échanger les crédits sur une blockchain publique. Le règlement s’est produit quasiment en temps réel.

D’autres cas d’utilisation sont les paiements hors ligne, la distribution, la garde, l’automatisation fiscale, l’utilisation dans le commerce Web3 de confiance et les ventes aux enchères de bétail.

Le projet pilote a débuté le 31 mars et devrait se terminer le 31 mai.

Sur l'auteur

Sharon C.

Bonjour, je m'appelle Sharon et je suis traductrice-éditrice du site Tokize.com. Mon travail au quotidien est de vous tenir informés sur les dernières actualités du monde de la crypto au niveau international. Sur ce site, vous trouverez les dernières actualités mais également des guides et des tutoriels qui pourront vous aider à démarrer en toute confiance dans cet univers. N'hésitez pas à le parcourir en entier !