Les produits crypto peuvent utiliser différents types de taux d’intérêt. En particulier, il y a ce que l’on appelle le taux APR (Annual Percentage Rate) et APY (Annual Percentage Yield). Cet article vous présente les différences entre un taux APR et APY. Nous vous expliquons aussi le lien entre APR/APY et crypto.

Ce que ce guide vous apprendra:

Comment calculer l’APR et l’APY ?
Quelles sont les différences entre APR et APY ?

À savoir avant de commenter ce guide:

Aucune connaissance préalable n’est requise pour la lecture et la compréhension de ce comparatif.

Vous avez certainement déjà vu des publicités sur des prêts immobiliers ou de consommation à la télévision. Comme vous le savez, le taux d’un prêt est l’un des paramètres les plus importants à regarder. Ce taux indique combien votre prêt vous coûtera. Mais de quel taux parle-t-on ? En crypto, il existe plusieurs types de taux. En particulier, il y a ce que l’on appelle le taux APR (Annual Percentage Rate) et APY (Annual Percentage Yield). Cet article vous présente les différences entre un taux APR et APY. Nous vous expliquons aussi le lien entre APR/APY et et la crypto.

Qu’est-ce que le Annual Percentage Rate (APR) ?

APR est un acronyme anglais qui signifie « Annual Pourcentage Rate ». Cela peut se traduire en français par « Taux annuel en pourcentage ». En fait, il s’agit du taux d’intérêt le plus simple pour décrire le rendement d’un placement sur un an.

L’APR est exprimé en pourcentage. Il correspond à la quantité d’intérêts que va produire un investissement.

Binance

  • Faibles frais
  • Plus de 600 cryptos
  • Plus gros exchanges crypto

L’APR est utilisé dans bien des domaines, pas seulement dans le secteur crypto. Par exemple, le taux du livret A est un APR, même si ce terme n’est pas explicitement utilisé. Depuis le 1er février 2023, le livret est rémunéré à hauteur de 3 % par an. Cela signifie que l’APR du livret A est actuellement de 3 % (ce qui ne va pas changer avant janvier 2025).

​Comment l’APR est-il calculé ?

L’APR est calculé à partir du taux d’intérêt périodique et du nombre de périodes contenues dans une année.

APR = Taux d’intérêt périodique x Nombre de périodes dans l’année

Le plus souvent, le taux d’intérêt est exprimé sur l’année. Dans ce cas, l’APR est égal au taux d’intérêt annuel. Mais le taux d’intérêt peut être défini sur des périodes plus courtes : semestriel, trimestriel, ou mensuel.

Par conséquent, voici comment est calculé l’APR en fonction de la périodicité du taux d’intérêt :

APR = Taux d’intérêt annuel

APR = Taux d’intérêt semestriel x 2

APR = Taux d’intérêt trimestriel x 4

APR = Taux d’intérêt mensuel x 12

Pour savoir le montant final d’un placement au bout d’un an en fonction de son APR, vous pouvez utiliser la formule suivante :

Montant final au bout d’un an = Montant initial x (1 + APR)

Qu’est-ce que le Annual Percentage Yield (APY) ?

Passons maintenant à l’APY, ou « Annual Percentage Yield ». Cette fois, on ne parle plus d’intérêts « simples » comme dans le cas de l’APR. L’APY prend en compte des intérêts dits « composés ». Pour comprendre la différence entre APR et APY, vous devez donc connaître la différence entre intérêts simples et intérêts composés.

Les intérêts simples sont versés à la fin de chaque période (généralement chaque année) et ils restent indépendants du montant initial investi. Les intérêts composés, en revanche, sont périodiquement ajoutés au capital et produiront des intérêts à partir de la période suivante. Ainsi, les intérêts perçus travaillent à leur tour.

On comprend donc que dans le cas d’une épargne rémunérée, les intérêts composés rapportent plus d’argent à l’investisseur que des intérêts simples (à taux égal et en supposant que tous les autres paramètres soient identiques).

Plus500

  1. Plateformes intuitives
  2. Gamme d’instruments financiers CFD
  3. Voici une démo gratuite pour vous entraîner

80% des comptes de détail CFD perdent de l’argent.

Mais ces deux types d’intérêts ne servent pas qu’à l’épargne. Ils sont également utilisés dans le cas d’un prêt par exemple. Là encore, à la fin de la période, le montant des intérêts composés sera plus élevé que celui des intérêts simples. Un prêt avec un taux d’intérêt composé coûte donc plus cher à l’emprunteur qu’un prêt avec un taux d’intérêt simple (à taux égal bien sûr).

Le type d’intérêt a donc un impact majeur sur le rendement d’une opération, que ce soit une rémunération ou un emprunt. Cela se traduit dans l’expression du taux annuel de l’opération. Nous avons vu que l’APR désigne le rendement d’une opération avec des intérêts simples. Vous l’aurez compris, l’APY, quant à lui, prend en compte les intérêts composés.

​Comment l’APY est-il calculé ?

Comme pour l’APR, le calcul de l’APY dépend de la périodicité du taux d’intérêt, c’est-à-dire de la régularité du versement des intérêts composés.

APY = (1 + Taux d’intérêt périodique) ^ Nombre de périodes dans l’année – 1

Nota (pour les matheux !) : On constate qu’il existe bien un lien entre les formules de calcul de l’APR et de l’APY. Si les intérêts sont versés annuellement, ils n’ont pas le temps de produire à leur tour des intérêts dans l’année. Sur une échelle de temps d’un an, ils agissent donc comme des intérêts simples. Avec ces paramètres, la formule de l’APY ci-dessus équivaut à la formule de l’APR, c’est-à-dire APY = (1 + Taux d’intérêt annuel) ^ 1 – 1 = Taux d’intérêt annuel = APR.

APR vs. APY – Quelles différences ?

La différence entre APR et APY réside dans le calcul des intérêts simples ou composés. Dans le cas des intérêts composés, les intérêts générés sur une période sont ajoutés au capital de base et produisent à leur tour des intérêts dès la période suivante.

Prenons un exemple pour illustrer la différence entre APR et APY.

Imaginons que vous placez des cryptomonnaies (voir les cours) sur un compte d’épargne crypto rémunéré. Le taux de rémunération proposé par la plateforme est de 1 % par mois. Dans ce cas, vos actifs sont placés à un taux APR de 12 % (= 0,01 x 12).

Kraken

  • Bon support client
  • Exchange sécurisé
  • Faibles frais sur Kraken Pro

Si vous placez 1 000 € de cryptos sur ce compte, au bout d’un an vous aurez 1 120 € (= 1 000 x [1 + 0,12]).

Reprenons le même exemple, mais supposons cette fois que la plateforme vous propose un taux d’intérêt de 1 % par mois avec des intérêts composés versés chaque mois.

Dans ce cas, vos actifs sont placés à un taux APY de 12,68 % (= [1 + 0,01] ^ 12 – 1).

Si vous placez 1 000 € de cryptos sur ce compte, au bout d’un an vous aurez 1 268 € (= 1 000 x [1 + 0,1268]).

Dans quels contextes sont utilisés le APR et le APY en crypto?

APR et APY sont tous les deux utilisés en crypto dans le cadre de prêt ou de staking. Avant d’investir dans ces produits crypto, il est donc très important que vous sachiez si le rendement affiché suit un taux APR ou APY. Vous allez retrouver les taux APR si vous investissez dans une lending pool d’un protocole DeFI. Concrètement, cela revient à bloquer certaines cryptos sur une certaine période de temps. Par exemple, imaginons que vous investissiez 1 ETH dans une lending pool qui possède un APR de 24 %. Au bout d’un an, votre capital sera de 1,24 ETH, soit votre mise de départ plus les intérêts.

Les taux APY, quant à eux, sont utilisés souvent sur des solutions de staking de cryptomonnaie ou d’investissement dans les liquidity pools (LP) des DEX. Par exemple, l’exchange Binance propose des solutions de staking avec un APY allant jusqu’à 104,62 % dans le cas où vous bloquez des coins Axie Infinity (AXS).

Que choisir entre l’APR et l’APY ?

Il est indispensable de comprendre les différences entre APR et APY pour bien choisir ses produits crypto. En effet, avoir les idées claires permet de confronter les offres sur des bases comparables.

Mais alors, que faut-il choisir entre APR et APY ? En fait, tout dépend du type de produit crypto. En général, les offres de staking affichent des taux APY. Dans ce cas, un investisseur aura tout intérêt à choisir l’offre qui propose le taux APY le plus élevé, puisque c’est elle qui lui rapportera le plus d’argent.

Les emprunts cryptos, quant à eux, peuvent être exprimés avec un taux APR. Cette fois, l’emprunteur voudra choisir l’offre avec l’APR le plus faible pour payer le moins d’intérêts possible. Attention néanmoins, il est possible que l’offre s’accompagne tout de même d’intérêts composés. Dans ce cas, vous pouvez calculer le taux APY du produit (voir la méthode de calcul ci-dessus), qui sera plus élevé que l’APR. Préparez-vous alors à payer plus d’intérêts que ce qu’il n’y paraissait de prime abord !

Conclusion – APR vs. APY

La différence entre un taux APR et APY pourrait paraître minime. Pour autant, lorsque vous voulez faire un investissement crypto, il est important de pouvoir calculer exactement le rendement. Contrairement à l’APR, les intérêts sur un APY prennent en compte les intérêts touchés précédemment qui viennent s’ajouter à votre capital de base. Les taux APY sont très présents en cryptomonnaie, notamment par rapport aux solutions de staking. Pour un investisseur, le taux APY est donc plus intéressant puisque c’est celui qui génère le plus de revenus. Et si c’était l’occasion pour vous de toucher des revenus passifs grâce aux taux APY du staking ?

FAQ - Questions fréquentes sur la comparaison du APR vs APY

Un taux APR signifie Annual Percentage Rate. Un taux APR détermine les intérêts que vous toucherez sur une période donnée.
Un taux APY signifie Annual Percentage Yield. Un taux APY met en jeu des intérêts dits composés. Cela signifie que les intérêts sont ajoutés au capital de départ et servent donc dans le calcul des intérêts de la période suivante.
Le taux APY est plus intéressant pour un investisseur puisqu’il génère des revenus plus importants.
La cryptomonnaie met en jeu différents produits qui permettent de toucher des revenus passifs. C’est le cas par exemple du staking. En staking, les taux utilisés sont des APY.
Cela dépend de la cryptomonnaie et de la plateforme que vous utilisez pour faire du staking. Certains taux APY peuvent dépasser les 100 %.