Tout le monde parle du métavers… Mais au fait, ça sert à quoi ? Le métavers est-il simplement un effet de mode ou une technologie qui va s’inscrire dans la durée ? Pour comprendre le potentiel du métavers et son pouvoir disruptif, il est important de passer en revue quelques applications concrètes du métavers en 2024.

Le métavers, ça sert à quoi ?

Le métavers se définit comme un monde numérique qui fonctionne sur une technologie blockchain. Contrairement à la « simple » réalité virtuelle, le métavers implique donc une blockchain et un token (ou crypto). Pour plus d’informations au sujet du métavers, mous vous invitons à consulter notre article à ce sujet.

Une fois la définition posée, à quoi sert le métavers ? Comme tout domaine émergent, il est encore difficile de comprendre pleinement l’envergure du métavers. En effet, pour rappel, le métavers est officiellement sorti de l’ombre en octobre 2021. Pour l’heure, de nombreux acteurs se sont montrés très intéressés par cette nouvelle technologie.

Pour autant, la plupart des projets sont au stade du développement. De plus, le secret est souvent bien gardé. Aussi, pour beaucoup, les informations disponibles se résument simplement au contenu des brevets déposés. Néanmoins, les projets sont suffisamment variés pour donner une première idée du potentiel énorme du métavers. Alors quelles sont les applications du métavers en 2024 ?

Les applications principales du métavers

Univers numérique parallèle, il n’est pas difficile de comprendre que le potentiel du métavers est énorme. Alors que nous n’en sommes qu’aux prémices de cette technologie, vous trouverez ci-dessous quelques applications principales du métavers.

Pédagogie

Le métavers permet de réaliser des formations. Organisées numériquement, ces formations nécessitent moins d’infrastructures et permettent d’aller plus loin que les formations traditionnelles. Par exemple, à des fins de formation pour le personnel hospitalier, la start-up française Simango a développé un hôpital dans le métavers.

Jeux

metavers decentraland

Beaucoup de plateformes métavers à l’heure actuelle sont des jeux. Le principe consiste par exemple à acheter une parcelle de terrain pour ensuite la développer ou faire évoluer un avatar. A l’heure actuelle, les principales plateformes métavers sont : Decentraland (MANA), The Sandbox (SAND) et Axie Infinity (AXS).

Decentraland et The Sandbox donnent l’opportunité aux utilisateurs d’acheter une parcelle de terrain. Ensuite, les utilisateurs peuvent y implanter des infrastructures. De plus en plus de célébrités se sont prises au jeu. Ainsi, le footballeur Marco Verratti a acheté une île sur The Sandbox.

Binance

  • Faibles frais
  • Plus de 600 cryptos
  • Plus gros exchanges crypto

Ana Ivanovic, Stanislas Wawrinka et Kinglsey Coman ont également acheté dans le métavers. Mais les terrains mis en vente par ces plateformes peuvent également servir à des fins professionnelles. Ainsi, parmi les « clients » de The Sandbox ou Decentraland, on trouve aussi des entreprises dont des banques (voir ci-dessous).

Axie Infinity, quant à elle, est une plateforme métavers uniquement réservée au jeu. Pour comprendre le principe du jeu, on pourrait dire qu’Axie Infinity ressemble à un Pokemon à la sauce métavers et blockchain.

Divertissement

divertissement decentraland

Le métavers entre également dans le domaine du divertissement. Par exemple, le géant du divertissement Disney a récemment évoqué son projet de créer « son propre métavers ». Pour ce faire, l’entreprise américaine a déposé un brevet en décembre 2021 auprès du Département du Commerce US. Le brevet porterait sur la reproduction de l’un de ses 12 parcs à thèmes dans le métavers. L’utilisateur pourrait alors se déplacer dans le parc virtuel sans lunettes ni casque.

« La Walt Disney Company a une longue expérience en tant que pionnière dans l’utilisation de la technologie pour améliorer l’expérience de divertissement. (…) Nos efforts à ce jour ne sont qu’un prologue d’une époque où nous serons en mesure de connecter encore plus étroitement les mondes physique et numérique, permettant une narration sans limites dans notre propre métavers Disney, et nous sommes impatients de créer des opportunités sans précédent pour les consommateurs où qu’ils se trouvent pour qu’ils découvrent tout ce que Disney a à offrir sur nos produits et plateformes. » Bob Chapek, PDG de Walt Disney

Toujours dans ce domaine, un autre exemple concerne le géant de la restauration rapide McDonald’s. En février 2022, on a appris que McDonald’s avait déposé des brevets dont le contenu ne laisse que peu de doutes. En effet, certains brevets évoquent de la « nourriture et des boissons virtuelles », des «  concerts virtuels », un « restaurant virtuel qui permet des livraisons à domicile », etc. Ça vous dit de commander votre big mac sur le métavers ?

Sport

decentraland metavers

Le métavers est utilisé dans le domaine du sport pour renforcer l’engagement des supporters. Par exemple, le club de football anglais Manchester City est en passe de créer son stade (Etihad Stadium) dans le métavers. Cela permettra aux supporters de profiter d’avantages exclusifs et de découvrir de nouvelles expériences en lien avec leur club. Pour leur métavers, le club mancunien a signé un partenariat avec la firme japonaise Sony.

Binance

  • Faibles frais
  • Plus de 600 cryptos
  • Plus gros exchanges crypto

« Tout l’intérêt que nous pourrions imaginer d’avoir un métavers est que vous pouvez recréer un jeu, vous pouvez regarder le match en direct, vous faites partie de l’action d’une manière différente sous différents angles et vous pouvez remplir le stade autant que vous le souhaitez parce que c’est illimité, c’est complètement virtuel. » Nuria Tarré, responsable marketing de City Football Group

Manchester City n’est pas le seul club de football à être intéressé par le métavers. Liverpool et Manchester United (qui vient d’ailleurs de signer récemment un partenariat avec Tezos) sont également sur les rangs.

Mode

métavers sport

Le métavers ouvre de nouvelles opportunités dans le domaine de la mode. Plusieurs couturiers comme Tommy Hilfiger par exemple s’intéressent de près au métavers. En mars 2022, une fashion week s’est d’ailleurs déroulée dans le métavers Decentraland. En plus de Tommy Hilfiger, d’autres couturiers de renom étaient « présents » tels que Dolce & Gabbana, Selfridges, Jacob & Co, Franck Muller, Garrett Leight, Cavalli, et The Fabricant.

Toujours dans la mode, Victoria Secret est un autre grand acteur qui a récemment déposé un brevet concernant le métavers.

Services

metavers service

S’il est numérique, le métavers a vocation à rendre des services concrets. Par exemple, la banque JPMorgan a créé son comptoir dans le métavers. La Bourse de New York, quant à elle, a déposé un brevet qui contient des expressions telles que « réalité virtuelle », « NFT », « actifs numériques » … Comment Wall Street entend se lancer dans le métavers ? Certaines rumeurs évoquent l’ouverture d’une plateforme de trading NFT dans le métavers. D’autres envisagent carrément la transposition des activités de trading dans le métavers…

Un autre exemple nous vient du côté de Carrefour. Le géant de la distribution est avant-gardiste et a même déjà utilisé le métavers de façon concrète. Comment ? Fin janvier 2022, Carrefour avait acheté une parcelle de terrain sur The Sandbox. Cet achat lui avait coûté la modique somme de 120 ETH, soit l’équivalent de 300 000 €. En mai 2022, Carrefour a utilisé le métavers pour créer un « campus virtuel » qui a servi notamment à des entretiens d’embauche ! D’ailleurs, vous pouvez retrouver une vidéo de ces entretiens d’embauche dans le métavers sur Youtube.

« Faire passer un entretien d’embauche face à la mer à Paris : je faisais aujourd’hui mes premiers pas dans le métavers, sous les traits d’un drôle d’avatar, avec de jeunes candidats data analysts ou data scientists… Carrefour innove, apprend, surprend ! (…) C’est le 1er évènement de recrutement de Carrefour dans le metaverse. » Alexandre Bompard, PDG de Carrefour

Diplomatie

diplomatie metavers

Encore plus surprenant, le métavers pourrait être utilisé par les gouvernements à des fins diplomatiques ou pour rendre des services administratifs. Par exemple, la Barbade a évoqué son désir de créer une ambassade dans le métavers ! D’après les informations fournies, la Barbade prépare un projet d’achat de terrain et d’implantation d’une ambassade sur Decentraland. Celle-ci satisferait les critères de la convention de Vienne et pourrait émettre des visas électroniques.

Binance

  • Faibles frais
  • Plus de 600 cryptos
  • Plus gros exchanges crypto

« L’ambassade métavers de la Barbade sera au centre des activités pour faire progresser la croissance de relations bilatérales plus solides avec les gouvernements du monde entier. » Communiqué du gouvernement de la Barbade

Les principales cryptos métavers en 2024

Le métavers se développe à la vitesse grand V. De nombreux projets métavers voient régulièrement le jour. Au début de l’année 2024, il faut par exemple savoir que le domaine du métavers représente une capitalisation supérieure à 20 milliards d’euros (d’après les données de CoinMarketCap). Au sein de cet « univers », quelles sont les principales cryptomonnaies du métavers à connaître ? Vous trouverez ci-dessous le top 10 des cryptos métavers en termes de capitalisation au début du 2024 d’après CoinMarketCap :

  • Internet Computer (ICP) ;
  • Stacks (STX) ;
  • Render (RNDR) ;
  • MultiversX (EGLD) ;
  • The Sandbox (SAND) ;
  • Axie Infinity (AXS) ;
  • Theta Network (THETA) ;
  • Decentraland (MANA) ;
  • Wemix (WEMIX) ;
  • ApeCoin (APE).

Le classement de CoinMarketCap relatif à la catégorie « métavers » est très vaste. En effet, il regroupe des applications qui ont un lien plus ou moins étroit avec le métavers. Par exemple, le réseau THETA ne concerne pas uniquement le métavers et porte davantage sur l’infrastructure du métavers. Ce réseau permet à ses utilisateurs d’échanger de la largeur de bande et de la puissance graphique. A l’inverse, comme expliqué ci-dessus, The Sandbox (SAND) ou Decentraland (MANA) sont exclusivement des plateformes métavers.

Sur l'auteur

Sacha C.

Sacha est une écrivaine passionnée des cryptomonnaies. Avec une plume affûtée et une compréhension approfondie du monde des devises numériques, elle s'est imposée comme une référence incontournable dans le domaine. Ses articles et ses analyses sont reconnus pour leur clarté, leur objectivité et leur capacité à démystifier les concepts complexes de la blockchain et des cryptomonnaies.