Grâce à une fusion d’œuvres d’art physiques et numériques, l’exposition tisse avec habileté le récit des crypto-monnaies et de la blockchain dans l’histoire centenaire de La Monnaie.

La plus ancienne institution française en activité, La Monnaie de Paris, a été créée le 25 juin 864. Celle-ci célèbre sa riche histoire en embrassant le monde de la blockchain, des crypto-monnaies et de l’art numérique.

Une collaboration originale avec un artiste NFT

L’œuvre captivante de l’artiste NFT renommé Robert Alice s’entrelace avec la vaste collection de pièces de monnaie, de médailles et de documents économiques de La Monnaie. Il souhaite ainsi offrir aux visiteurs une expérience véritablement immersive.

Dominique Anterion, responsable des collections historiques de La Monnaie, se réjouit de cette exposition, rendue possible par La Collection. Elle vise à mettre en valeur le patrimoine de l’institution. Celle-ci ouvrira ses portes le 29 Juin.

Par ailleurs, Anterion souligne l’importance d’engager des conversations sur l’argent, un sujet qui semble souvent réservé aux spécialistes malgré son omniprésence. Cette exposition offre une nouvelle perspective, invitant les visiteurs à explorer le concept de l’argent à travers le prisme de la créativité.

L’artiste londonien Robert Alice est reconnu pour avoir vendu le premier NFT dans une grande maison de vente aux enchères en octobre 2020. Ce dernier cherche maintenant à démocratiser la technologie blockchain à travers son art.

En exposant du crypto art au sein d’une institution nationale vieille de 1000 ans, Alice vise à normaliser la perception des crypto-monnaies et des NFT. Il plaide notamment pour la décentralisation afin d’éviter les crises financières.

Au milieu de l’importance croissante de l’art des NFT et des nouvelles technologies, La Monnaie de Paris adopte des initiatives numériques. Elle souhaite par exemple lancer la création de ses propres NFT.

Anterion y voit un moyen de boucler la boucle. L’institution, connue pour avoir produit des jetons physiques pendant des siècles, explore désormais le domaine des jetons numériques.

La Monnaie de Paris se tourne vers l’avenir

En effet, en engageant un dialogue entre l’œuvre d’Alice et sa propre collection, La Monnaie de Paris s’efforce d’inscrire les crypto-monnaies dans les annales de l’histoire économique.

Cette initiative fait suite à l’acquisition par le Centre Pompidou, une institution muséale majeure, de NFT, dont un CryptoPunk. Cette démarche démontre ainsi l’ouverture croissante de la France à l’écosystème des NFT.

Avec l’exposition à venir, La Monnaie de Paris invite les visiteurs à embarquer pour un voyage à travers le temps et la technologie. Il va ainsi offrir une nouvelle perspective sur le monde de l’argent et ses formes évolutives.

Sur l'auteur

Sharon C.

Bonjour, je m'appelle Sharon et je suis traductrice-éditrice du site Tokize.com. Mon travail au quotidien est de vous tenir informés sur les dernières actualités du monde de la crypto au niveau international. Sur ce site, vous trouverez les dernières actualités mais également des guides et des tutoriels qui pourront vous aider à démarrer en toute confiance dans cet univers. N'hésitez pas à le parcourir en entier !