Tron (TRX) Crypto Avis 2024: Guide complet

€ 0.1111

1.2864
Dernière mise à jour à 07:06:02 UTC
Cap. Marché
€ 9.69 Mille de Milliards
Cap. Marché Entièrement Diluée
€ 9.69 Mille de Milliards
Volume
€ 76.22 Million
Total en circulation
87.28 Mille de Milliards TRX

Les 5 meilleures plateformes de Trading Crypto

eToro Logo
4.7

Revue eToro 2024

Kraken Logo
4.6

Revue Kraken 2024

Coinbase Logo
4.8

Revue Coinbase 2024

ByBit Logo
4.7

Revue ByBit 2024

BTCC Logo
4.6

Revue BTCC 2024

Convertisseur Crypto

Dernière mise à jour à 07:15:02 UTC

Achetez tron maintenant

Dans le monde des cryptomonnaies, il existe différentes catégories de coins. Certains comme le Bitcoin servent « simplement » à réaliser des transactions. D’autres coins ont vocation à construire un écosystème pour accueillir des applications décentralisées ou Dapps. C’est justement le cas de la cryptomonnaie Tron (TRX). Que se cache-t-il derrière ce nom qui fait penser au film Disney ? Qu’est-ce que la blockchain Tron ? Suivez ce guide pour en savoir plus sur cet actif de cryptomonnaie, de plus en plus populaire en 2024.

L’histoire du Tron (TRX)

Le réseau Tron a été établi dans un premier temps en mars 2014 et officiellement créé en septembre 2017 par Justin Sun. Si ce nom ne vous dit rien, sachez qu’il s’agit d’une personnalité très connue en crypto en Asie. Personnage fantasque mais également très doué, Justin Sun fait beaucoup parler de lui, en bien comme… en mal ! Justin Sun a étudié à Hupan Uni, une école de commerce en Chine. Cette école a été créée par le fondateur d’Alibaba, l’une des personnes les plus riches de Chine. Justin Sun a notamment écrit une thèse de fin d’étude portant sur l’Internet décentralisé.

Plus tard, Justin Sun a créé Peiwo, un équivalent de Snapchat à destination des utilisateurs chinois. Il a également occupé le rôle de représentant du réseau crypto Ripple en Chine. Justin Sun a suscité certaines critiques au départ de l’aventure Tron. Le livre blanc initial de Tron a été considéré par certains comme un vulgaire plagiat d’autres cryptos comme le Filecoin. Vitalik Buterin, créateur de l’Ethereum faisait notamment partie des personnes à l’origine de cette critique. Plus tard, Justin Sun a également été accusé d’avoir vendu l’équivalent de 300 millions de dollars de TRX avant l’effondrement de son cours de 30 %.

Côté professionnel, Justin Sun a notamment racheté en 2018 la plateforme BitTorrent pour 140 millions de dollars. Pour rappel, BiTorrent est une plateforme décentralisée où les utilisateurs peuvent s’échanger du contenu de pair-à-pair. La prouesse de Justin Sun a été de racheter la plateforme pour la tokeniser. Il a en effet introduit le token BitTorrent (BTT) pour financer les transactions. Il a également racheté le réseau social Steemit pour s’inspirer de son modèle de consensus. Vous l’aurez compris, Tron et son fondateur sont liés à de nombreux projets dans le monde de la cryptomonnaie (voir cours) et de l’Internet décentralisé. 

eToro

  • Trading social innovant
  • Frais transparents
  • Plateforme conviviale

Pourquoi le Tron (TRX) a-t-il été conçu ?

La cryptomonnaie Tron a été créée par la fondation Tron en 2017. A l’origine, le coin Tron était un token ERC-20, c’est-à-dire qu’il utilisait la blockchain Ethereum, toujours très populaire pour le trading. Puis en 2018, les développeurs ont lancé leur propre blockchain. L’objectif initial du réseau Tron était de concurrencer les fournisseurs de contenu mondiaux du type Amazon, Netflix, YouTube, etc.

Avec sa technologie blockchain, le réseau Tron propose à ses utilisateurs un réseau décentralisé qui permet de redonner aux utilisateurs la souveraineté sur leurs données. Concrètement, lorsqu’un utilisateur poste un contenu sur la plateforme Tron, il garde l’ensemble de ses droits d’auteur et il n’a pas besoin de rémunérer des intermédiaires. La feuille de route du Tron prévoit des implémentations jusqu’en 2027.

Le token Tron possède trois utilités principales :

  • Monnaie d’échange sur le réseau 
  • Gouvernance 
  • Réserve de valeur.

Aujourd’hui encore, la blockchain publique garde pour objectif de devenir l’une des blockchains majeures dans le web3 et se veut donc précurseur dans l’utilisation et le développement des dApps. Pour cela, Tron a toujours proposé des contrats intelligents. En conclusion, Tron (TRX) a été conçu afin de décentraliser le contenu, à l’inverse de ce que l’on peut voir avec des acteurs phares du web actuel comme Facebook ou YouTube. En supprimant les intermédiaires grâce à la procédure tout juste expliquée, Tron veut mettre à disposition un marché de partage de fichiers et ainsi, offrir une décentralisation du contenu en fonction des besoins et envies de chaque utilisateur. Cela offre également une meilleure rémunération aux créateurs de contenu que sur les plateformes classiques tout juste citées.

Comme vous pouvez vous en douter, ce principe général s’implante à la perfection dans les ambitions du Web3 et confère en ce sens à Tron, un vrai intérêt pour l’avenir dans son développement.

À noter que le réseau Tron possède une limite en nombre de coins en circulation. La limite est de 100 milliards de tokens. Environ 40 % de ces 100 milliards de jetons TRX ont été distribués lors de l’ICO (Initial Coin Offering) qui s’est déroulée entre fin août et septembre 2018. D’après les données de CoinMarketCap, plus de 90 milliards de tokens Tron sont en circulation en janvier 2024.

Guide Tron (TRX) 2023

Comment fonctionne Tron ?

Comme mentionné ci-dessus, depuis 2018, le réseau Tron fonctionne sur sa propre blockchain. Découvrez ci-dessous les caractéristiques de la blockchain Tron et ses principales fonctionnalités.

La scalabilité du Tron

Le réseau Tron met en avant sa forte scalabilité. D’ailleurs, d’après son site Internet, Tron se définit même comme la « blockchain publique la plus rapide au monde ». D’après le livre blanc du Tron, la scalabilité évoquée est de 2 000 TPS (transactions par seconde). Comparée au Bitcoin et à l’Ethereum, la scalabilité du Tron est donc bien meilleure. Et sur le site de Tron, les chiffres avancés sont même encore meilleurs. Ainsi, les développeurs évoquent une création de bloc toutes les trois secondes et une scalabilité pouvant aller jusqu’à 10 000 TPS.

Les applications décentralisées (Dapps)

Le réseau Tron présente de nombreuses similitudes avec l’Ethereum. Les deux blockchains permettent ainsi le développement d’applications décentralisées. Tron, comme Ethereum (voir comment acheter ETH), possède sa propre « machine virtuelle » qui lui permet de lire et d’exécuter les smart contracts. Sur le réseau Tron, les smart contracts peuvent être codés en langage Solidity (langage de la blockchain Ethereum) ou Java.

En 2024, les principaux tokens évoluant sur la blockchain Tron en matière de capitalisation sont les suivants (d’après CoinMarketCap) :

  • BitTorrent-New (BTT) 
  • JUST (JST) 
  • APENFT (NFT) 
  • WINkLink (WIN) 
  • Sun (New) SUN **
  • OpenOcean (OOE) 
  • GNCoin (GMCOIN)
  • Etc.

Le protocole delegated Proof-Of-Stake (dPOS)

Le réseau Tron utilise un algorithme de consensus qui s’inspire de la Proof-of-Stake (POS) utilisée sur Cardano par exemple. Sur Tron, il s’agit du modèle appelé « delegated Proof-Of-Stake » ou dPOS. L’histoire veut que Justin Sun a racheté la plateforme Steemit pour plagier et appliquer cet algorithme de consensus sur Tron. Cet algorithme est également utilisé sur le réseau crypto EOS (EOS).

Contrairement à la POS, il ne suffit pas de staker vos tokens pour participer à la validation des blocs. Vous devez aussi déléguer vos pouvoirs à certains nœuds, appelés « super representatives ». Comment cela ? Concrètement, en stakant vos coins TRX, vous obtenez des jetons TRON Power (TP). Ces jetons vous permettent de participer à l’élection des « super representatives ». Il existe au total 127 super representatives sur le réseau Tron. Chacun est élu directement par les propriétaires de Tron. Les 27 personnes qui reçoivent le plus de votes vont alors s’occuper du « minage » ou de la création du bloc. Ces validateurs sont nommés à tour de rôle puisqu’ils changent toutes les 6 heures.

Le processus de validation des blocs met en jeu deux types de récompenses :

  • Une récompense pour le bloc : 16 jetons TRX versés directement aux super representatives ou représentants 
  • Une récompense pour le vote : 160 coins TRX versés aux représentants et à ceux qui ont participé au vote.

Où acheter du (TRX) ?

Puisque Tron (TRX) fait partie des cryptomonnaies les plus populaires à l’heure actuelle, il est aisé de trouver une plateforme pour acquérir cet actif. On trouve des possibilités de manière décentralisée ou centralisée et notamment, sur Coinbase, eToro, ou Bithumb.

De plus, KuCoin est également une plateforme qui propose l’achat ou la revente de TRX. En ce sens, nous vous guidons dans la démarche à suivre pour acheter du TRX sur KuCoin.

Étape 1 : s’inscrire sur KuCoin

Rendez-vous sur la plateforme KuCoin et cliquez sur le bouton « s’inscrire ». La procédure sera habituelle et courante du monde de la cryptomonnaie avec un email demandé ou un numéro de téléphone portable.

Cependant, la vérification de ce moyen de contact sera faite de suite et non une fois les premières informations transmises. Il faudra donc faire la demande du code de confirmation avant de pouvoir passer à l’étape suivante.

Étape 2 : procéder aux obligations de sécurité

Une fois la validation effectuée, vous pourrez prendre part à toutes les obligations concernant la sécurité, comme cela est coutume de le faire sur toutes les plateformes d’échange fiables et sécurisées.

KuCoin va souhaiter vérifier votre identité et va également, vous demander d’établir un mot de passe de trading et une phrase de récupération pour vos actifs.

Étape 3 : Effectuer un dépôt

Avec une carte bancaire, un solde déjà existant ou en transférant des actifs depuis une autre plateforme ou un portefeuille de stockage, il existe plusieurs manières de transférer de l’argent sur votre compte KuCoin. Attention toutefois, les frais peuvent différer en fonction de la méthode choisie et également, en fonction de la valeur totale de ce transfert monétaire.

Étape 4 : Acheter des TRX avec KuCoin

Une fois l’argent disponible sur votre compte, vous pourrez profiter de la section trading pour pouvoir acheter vos premiers TRX. Sélectionnez l’actif dans la liste, les valeurs à échanger et confirmez l’opération. En quelques minutes, vos premiers TRX seront disponibles au sein de votre portefeuille.

KuCoin

  • Large gamme de cryptos
  • Options de trading avancées
  • Frais compétitifs

Crypto Fear and Greed Index pour le Tron (TRX)

Mis à jour le: 21 juin 2024

Maintenant: 40 Peur

Maintenant: 40 Peur

Hier: 40 Peur

La semaine dernière: 38 Peur

Il n’est pas toujours simple de savoir où donner de la tête lorsque l’on cherche à vendre ou acheter de la crypto. Qu’il s’agisse de l’actif de Tron (TRX) ou de ceux d’autres écosystèmes, l’actualité est souvent dense et les spécialistes savent à quel point le monde de la crypto peut être hautement volatile. Comme tout marché lié à des projets d’investissements, le sentiment général peut avoir tendance à changer. En ce sens, les investisseurs en crypto peuvent bénéficier de l’indice de peur et d’avidité crypto, à savoir le fameux Crypto Fear and Greed Index


La jauge que vous voyez ci-dessous est très simple à comprendre et elle doit vous permettre de vous positionner en fonction de vos besoins et de vos souhaits d’investissement. Attention tout de même, il ne s’agit que d’une aide pour sonder le marché et son état d’esprit général : comme toujours, il est impossible de prédire précisément le futur ou l’avenir d’un actif. Cependant, cet indice vous permet de savoir si le marché de la crypto agit avec la peur ou au contraire, avec le plein de confiance. Cette jauge s’établit dans ce sens, du rouge au vert. À noter que la confiance (vert) n’est pas toujours un gage de qualité puisqu’elle promet généralement, un ajustement des valeurs.

Acheter du Tron (TRX) en 2024, est-ce un bon investissement ?

Le cours de la crypto Tron a connu trois grandes périodes de hausse entre sa création et 2024. Peu après sa création, le cours est parti à la hausse et a atteint 0,1737 € le 5 janvier 2018. Il s’agit du record historique pour la crypto Tron. Mais le cours n’a pas tenu longtemps à ce niveau. Le cours est redescendu aussi vite qu’il est monté. Ainsi début février 2022, le cours du Tron était retombé autour des 0,02 €.

Depuis, le cours stagne autour de cette même valeur, et TRX se trouve maintenant à 0,10 €. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la chute des marchés de cryptomonnaies n’a pas autant impacté Tron que d’autres actifs de cryptomonnaies.

Aujourd’hui, acheter du TRON semble particulièrement intéressant tant le modèle et le développement de la cryptomonnaie sont rivés vers le futur et vers l’implantation au sein du Web3. La décentralisation sonne comme le futur de nos actions sur Internet et Tron cherche à proposer progressivement, une vraie alternative à ce sujet. Les avis sont plus que positifs et bien que l’investissement en crypto puisse rester dangereux et volatile, Tron semble promis à un avenir radieux, à l’image de sa capitalisation.

Tron TRX cours 2023

Notre avis final sur le Tron (TRX)

Pas une semaine passe sans que Justin Sun ou la fondation Tron n’annonce de nouvelles fonctionnalités ou la continuité dans le développement de cette blockchain. Aujourd’hui, les blockchains à l’utilité réelle et aux projets porteurs se font de plus en plus rares et naturellement, Tron (TRX) fait partie de ces particularités positives. À l’issue de ce guide sur cet actif, notre avis est résolument positif grâce à une progression continue et surtout, un projet fort et reconnu par la communauté. A n’en pas douter, Tron a tout pour devenir un acteur majeur du Web3 dans les prochaines semaines…

eToro

  • Trading social innovant
  • Frais transparents
  • Plateforme conviviale

FAQ - Questions fréquentes sur la crypto Tron

Depuis plusieurs semaines, le cours du Tron stagne autour des 0,06€ de valeur.
Tron (TRX) est la cryptomonnaie de la fondation Tron, fondée en 2018.
Actuellement, le nombre de TRX en circulation dépasse les 90 milliards d’unité.
La limite de Tron en circulation est placée à 100 milliards de jetons.
Avec sa blockchain, Tron cherche à décentraliser l’accès au contenu sur Internet et à mieux rémunérer, à terme, les créateurs de contenu.