Waves (WAVES) Crypto Avis 2024 : Guide Complet

€ 1.0054

0.0638
Dernière mise à jour à 06:07:03 UTC
Cap. Marché
€ 115.83 Million
Cap. Marché Entièrement Diluée
€ 115.83 Million
Volume
€ 3.81 Million
Total en circulation
115,210,366 WAVES

Les 5 meilleures plateformes de Trading Crypto

Plus500 Logo
4.4

Revue Plus500 2024

Uphold Logo
4.2

Revue Uphold 2024

Coinbase Logo
4.8

Revue Coinbase 2024

ByBit Logo
4.7

Revue ByBit 2024

Bitget Logo
4.3

Revue Bitget 2024

Convertisseur Crypto

Dernière mise à jour à 06:15:03 UTC

Achetez waves maintenant

Vous voulez acheter une cryptomonnaie ou un token ? Vous hésitez entre acheter une crypto spécialisée dans le métavers, les applications décentralisées ou l’interconnexion entre blockchains ? N’hésitez plus ! Dans le marché actuel, certaines cryptos remplissent ces trois critères ! C’est le cas par exemple de la blockchain Waves. Nous vous présentons ci-dessous le projet Waves ainsi que ces caractéristiques. De plus, nous vous fournissons les points forts mais aussi les points faibles du projet. Vous pourrez ainsi vous positionner en toute connaissance de cause. Découvrez la crypto Waves qui ne fait pas de vagues mais possède pour autant certains arguments…

Qu’est-ce que Waves ?

Sur son site officiel, Waves se décrit comme un « assemblage communautaire de technologies open source décentralisées » qui permettent de « créer des applications évolutives et conviviales ». Pour faire simple, Waves est une blockchain qui permet le développement d’applications décentralisées (dApps) comme c’est le cas sur Ethereum, Solana, Cardano, etc. Mais Waves ne se focalise pas uniquement sur les dApps. Elle apporte également une solution aux développeurs pour faciliter la création de blockchains compatibles entre elles. Enfin, le réseau Waves joue la carte de la décentralisation en proposant une DAO à ses utilisateurs.

Bien que relativement discret, le projet possède une certaine envergure, comme en témoignent les chiffres suivants :

  • 202 millions de dollars bloqués dans la DeFi (finance décentralisée) ;
  • 23 400 transactions quotidiennes ;
  • 266 millions de transactions au total.
statistiques de Waves

Les grandes forces du projet sont :

  • Sa facilité d’utilisation qui permet aux débutants d’accéder rapidement au domaine de la blockchain, des NFT, etc. ;
  • Une grande scalabilité avec des coûts de transaction faibles (0,002 $ par transaction) ;
  • La possibilité de créer des blockchains interopérables.

À l’heure actuelle, le cours de la cryptomonnaie (tout savoir ici) WAVES est 1,48 €. La capitalisation du réseau Waves est de 166 millions d’euros. Cela positionne la crypto WAVES au 147e rang mondial.

L’histoire de Waves

Le projet est sorti de terre en 2016 en faisant l’objet de l’une des premières ICO (Initial Coin Offering) de l’histoire crypto. La principale personne à qui l’on doit la création de Waves s’appelle Alexander Ivanov (aussi connu sous le nom de Sacha Ivanov). Avant de travailler pour Waves, Alexander Ivanov avait lancé l’exchange Coinomat qui n’est désormais plus en activité. Il a également travaillé sur un projet (à l’époque) avant-gardiste de stablecoin adossé au dollar appelé CoinoUSD.

À l’origine, la plateforme Waves servait à la création de projets blockchains. À l’époque, il existait encore très peu de blockchains et l’Ethereum était la seule blockchain pour accompagner le développement de projets. Puis avec les années, la blockchain Waves s’est diversifiée. Désormais, la blockchain se positionne sur les secteurs des applications décentralisées, du métavers, de l’interopérabilité, des DAO, etc.

2022 a notamment été une année clé pour le projet avec l’arrivée de plusieurs nouveautés et mises à jour. Par exemple, en avril 2022, les développeurs ont publié le Litepaper de la DAO. En avril, le livre blanc du Waves 2.0 est sorti. Puis en juin 2022, la très attendue DAO du projet est lancée, suivie de près par la sortie de Gravity Bridges, un outil qui permet l’interconnexion entre blockchains.

Si la feuille de route n’est pas détaillée après juin 2022, le projet travaille au développement de sa version 2.0 qui vise à créer « la plateforme ultime pour les développeurs, les créateurs et des millions d’utilisateurs ». L’un des points forts embarqués par la 2.0 sera la compatibilité avec l’EVM (Ethereum Virtual Machine), qui devrait booster l’adoption de Waves.

Le cours record de la crypto Waves a été atteint le 31 mars 2022 avec un prix de 58,38 €. Au moment de la rédaction de cet article, le prix de la crypto WAVES est de 1,48 €.

Pourquoi Waves a-t-il été conçu ?

Le projet Waves a connu quelques changements au niveau de sa philosophie. Comme expliqué ci-dessous, à la base, Waves était une plateforme qui jouait le rôle d’incubateur de projets blockchains. Puis, la blockchain s’est structurée et s’est ouverte à différentes applications. Ainsi, Waves permet le développement d’applications décentralisées. Waves a aussi lancé la plateforme Tokenomica qui permet de créer des security tokens. De plus, le projet a lancé sa propre DAO afin de donner davantage de pouvoir à ses utilisateurs. Grâce à sa DAO, les utilisateurs peuvent participer à la gouvernance du projet.

Le projet est aussi en lien avec le domaine des stablecoins. En effet, le stablecoin Neutrino USD (XTN) (anciennement Neutrino USD (USDN)) est collatéralisé par des coins WAVES. Waves se concentre aussi sur la partie entreprise en proposant une approche hybride entre blockchain publique et privée avec Waves Enterprise. De plus, les développeurs ont lancé leur propre SDK. Comme sur Cosmos, il s’agit de modules qui permettent de personnaliser facilement une blockchain. Toujours à destination des développeurs, le projet propose également un module qui permet de créer une blockchain entièrement fonctionnelle en « moins de 15 minutes ».

Comment fonctionne Waves ?

Waves est une blockchain qui a le mérite d’exister depuis de nombreuses années et de proposer un écosystème ambitieux sans copier la concurrence. Par exemple, les développeurs ont créé leur propre langage informatique appelé Ride. En développant leur propre langage, cela leur a permis de pas utiliser la blockchain Ethereum et d’éviter de payer ses frais de gas. Pour assurer l’influx d’information dans les smart contracts, Waves a réalisé un partenariat avec l’oracle Band Protocol, bien moins connu que son rival Chainlink.

L’une des caractéristiques techniques de la blockchain Waves concerne son protocole de consensus. En effet, Waves utilise le « Leased Proof of Stake ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’une variante de la traditionnelle « Proof Of Stake » (POS) en fonction sur Ethereum, Cardano, Solana, etc. Sur la POS, un nœud qui possède beaucoup de coins en staking a plus de chances d’être sélectionné pour valider un bloc et ainsi toucher la récompense. Sur la Leased Proof of Stake, les utilisateurs ont la possibilité de prêter leurs coins aux staking nodes. Si le nœud en question est sélectionné comme validateur, ils toucheront alors des récompenses au prorata du montant de leur prêt. Dans le cas de la Leased Proof of Stake, les coins sont simplement prêtés, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas bloqués.

Au niveau de la tokenomics, les utilisateurs de Waves (via la DAO) ont fait le choix en 2019 d’enlever le plafonnement du nombre de coins total. D’après les données de Coinmarketcap, il existe plus de 116 millions de coins en circulation à l’heure actuelle. La récompense touchée par les validateurs est de 6 coins WAVES au moment de la rédaction de cet article. Mais le montant de cette récompense est soumise à un vote tous les 100 000 blocs. Dans les faits, durant les 10 000 derniers blocs, un vote est lancé dans la communauté. Les participants doivent se prononcer sur l’augmentation ou la diminution de la récompense de 0,5 coins WAVES. Le vote dure le temps que les 10 000 blocs soient minés. Ensuite, le résultat du vote fixe le montant de la récompense pour les 100 000 prochains blocs.

Une autre caractéristique importante de Waves concerne sa scalabilité. Avec son protocole Waves-NG, la blockchain revendique une très grande scalabilité. Waves-NG permet au réseau de s’adapter à son trafic. Cela améliore non seulement le débit des transactions, mais réduit aussi le temps de latence des transactions. Ainsi, il sera possible d’obtenir une confirmation de transaction initiale en quelques secondes plutôt qu’en quelques minutes. D’après les documents de Waves, la blockchain affiche un temps de latence entre bloc d’une minute, voire de 3 secondes pour les micro blocs. Il s’agit d’une belle performance lorsqu’on sait que le temps de traitement d’un bloc tourne autour de 12 secondes (à l’heure actuelle) sur l’Ethereum et de 10 minutes sur le Bitcoin.

Où acheter Waves ?

Le trading de Waves est disponible sur de nombreuses plateformes. En effet, on trouve la crypto Waves sur la plupart des plus grandes plateformes crypto centralisés, ainsi que sur quelques exchanges décentralisés. Vous n’aurez donc pas de difficulté à trouver une plateforme pour acheter Waves.

En particulier, vous avez la possibilité d’acheter Waves sur les 3 exchanges suivants :

  • Binance (lire revue). Sans surprise, le plus grand exchange au monde propose le trading de Waves, avec de nombreuses paires de trading.

Binance

  • Faibles frais
  • Plus de 600 cryptos
  • Plus gros exchanges crypto
  • Kraken (lire revue). Vous pouvez également acheter Waves sur Kraken. Tout comme Binance, Kraken propose la paire de trading WAVES/EUR, ce qui vous permet d’acheter Waves avec des euros.

Kraken

  • Bon support client
  • Exchange sécurisé
  • Faibles frais sur Kraken Pro
  • Bybit (lire avis). Cette plateforme créée en 2018 vous permet d’acheter WAVES contre le stablecoin USDT.

ByBit

  • Plein de produits d’investissement
  • Plateforme transparente
  • Compte démo offert

Ces trois plateformes sont des options sérieuses pour acheter Waves. S’il fallait réduire la sélection à un seul exchange, nous vous recommanderions de choisir Kraken pour sa facilité d’utilisation et son bon choix de paires de trading.

Crypto Fear and Greed Index pour Waves

Mis à jour le: 24 juillet 2024

Maintenant: 54 Avidité

Maintenant: 54 Avidité

Hier: 55 Avidité

La semaine dernière: 58 Avidité

Acheter Waves en 2023, est-ce un bon investissement ?

La blockchain Waves existe depuis 2016, ce qui en fait l’un des plus anciens projets cryptos. Son positionnement est stratégique et rend cette blockchain attractive. D’une part, Waves travaille sur les smart contracts et les applications décentralisées qui sont l’avenir du web 3.0. Dans ce domaine, Waves marque de gros points avec sa très grande scalabilité.

Mais aussi, Waves s’ouvre au domaine très ambitieux de l’interopérabilité des blockchains en proposant différents modules aux développeurs pour construire des blockchains compatibles entre elles. Son modèle de Leased Proof of Work permet aux petits porteurs de participer à la validation des blocs et de recevoir une partie des récompenses. Enfin, son prix actuel est très loin de son sommet de mars 2022, ce qui est un autre bon point.

Dans le même temps, le projet est sujet à certaines réserves. Tout d’abord, en dépit de ses 7 ans d’existence, force est de constater que la blockchain Waves peine encore à susciter une forte adoption autour d’elle. Si des partenariats prestigieux ont été essayés, comme avec Microsoft, ils n’ont pas réellement permis de faire connaître le projet. Enfin, un autre point important concerne la concurrence. En matière de smart contract, la concurrence est plus qu’importante avec le poids lourd Ethereum et tous ses « killers » (Cardano, Solana, Avalanche, etc.). Du côté de l’interopérabilité blockchain, là encore, les écosystèmes Cosmos et Polkadot existent et ont une longueur d’avance sur Waves en matière d’adoption.

  • Facilité d’utilisation
  • Grande scalabilité
  • Une empreinte carbone minimale
  • Interopérabilité entre blockchains
  • Une blockchain à destination des particuliers comme des entreprises
  • Consensus de la Leased Proof of Stake
  • Prix très abordable
  • Feuille de route arrêtée en juin 2022
  • Concurrence très forte (Cosmos, Polkadot, etc.)

Notre Avis Final sur Waves

Le projet Waves a été lancé en 2016. Depuis, il a évolué pour se positionner sur deux secteurs clés : les smart contracts et l’interopérabilité blockchain. La blockchain Waves se caractérise notamment par sa très grande scalabilité grâce à un temps de traitement des blocs réduits. Sur le papier, la blockchain a donc beaucoup de bons points. De plus, son cours ayant diminué fortement, il est désormais très abordable.

Pour autant, il est difficile d’être complètement bullish sur la cryptomonnaie Waves en raison de sa faible adoption qui se traduit par une capitalisation encore restreinte. De plus, la concurrence est très forte sur les activités cœur de Waves et sur certains aspects, elle fait mieux que Waves. Nul doute que les développeurs ont dans les cartons des solutions innovantes pour un projet qui reste ambitieux et robuste. Mais sans feuille de route précise communiquée pour 2023, il est encore difficile de savoir si la vague Waves va devenir un tsunami ou rester un clapotis.

FAQ - Questions fréquentes sur le token Waves

Le token Waves alimente l’écosystème du même nom qui est principalement dédié au développement de smart contracts et à l’interopérabilité entre blockchains.
Oui, Waves est une blockchain layer 1 tout comme Bitcoin, Ethereum ou encore Solana.
Le token Waves présente de nombreux atouts, notamment son positionnement, sa scalabilité et son prix réduit. Néanmoins, Waves doit faire face à une concurrence déjà bien avancée et son adoption est encore lente.
Waves est disponible sur de nombreux exchanges, notamment Binance, Kraken ou Bybit. Voir ces exchanges plus haut.
Du côté des smart contracts, Waves est en compétition avec Ethereum et tous ses « Ethereum killers » comme Cardano, Solana ou Avalanche. Pour ce qui est de l’interopérabilité des blockchains, les concurrents de Waves sont Cosmos et Polkadot.